Jean-Jacques Birgé
Compositeur de musique, cinéaste, écrivain, etc.
Abonné·e de Mediapart

3122 Billets

2 Éditions

Billet de blog 13 sept. 2010

Jean-Jacques Birgé
Compositeur de musique, cinéaste, écrivain, etc.
Abonné·e de Mediapart

Contrôle à distance

Jean-Jacques Birgé
Compositeur de musique, cinéaste, écrivain, etc.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.


Même si les ordinateurs domestiques ont fait de considérables progrès ces dernières années, ils ne sont pas encore suffisamment conviviaux pour éviter à l'utilisateur lambda d'épisodiques migraines ou d'angoissantes sueurs froides. Mais n'en est-il pas ainsi de tout ce qui est mécanique, a fortiori informatique ? Plus personne ne peut remplacer la courroie d'un ventilateur avec un collant de femme s'il tombe en panne sur l'autoroute. On change la carte informatique. Il en va de même pour tous les appareils électroménagers, le seul recours est le service dépannage et la commande de pièces, ou pire, l'échange pur et simple, soit la mise à la poubelle de la machine défectueuse ! La loi européenne oblige les constructeurs à fournir les pièces de rechange pendant une durée de cinq ans, soit une période ridiculement courte. Mon automobile est devenue irréparable parce que même à la casse on ne trouve plus de pièces et mes magnétophones à bande sont de plus en difficilement sauvables, reléguant mes archives sonores aux oubliettes de l'Histoire. Le sentiment de victimisation est extrêmement pénible...
Néanmoins, ou grâce au progrès des entreprises à rentabiliser leur affaire, les experts amateurs que nous fûmes ne répondent beaucoup moins souvent aux appels de détresse des camarades paniqués par un plantage ou un bug de leur ordinateur. Aujourd'hui les pannes sont rares, donc graves ! Il reste heureusement une tradition de solidarité entre utilisateurs, car nous sommes tous experts et novices selon l'angle où l'on se place, par nos pratiques intimes ou nos secteurs d'intervention. Quelques amis me sortent ainsi de temps en temps d'un mauvais pas, car plus on est compétents, plus on force le système en testant des trucs bizarres jusqu'à nous retrouver coincés dans un recoin obscur dont le développeur de l'application incriminée n'avait pas forcément conscience lorsqu'il a imaginé sa machine infernale.
Comme l'un d'eux m'envoie les pièces de rechange dont j'ai besoin via iChat, il m'invite à télécharger gratuitement l'étonnant TeamViewer, une application permettant le contrôle total d'un ordinateur par un autre, à distance où que se trouvent les deux postes. Les utilisations sont multiples, mais j'y vois un intérêt capital en voyage, puisqu'elle permet de se connecter à son ordinateur principal et à tous les disques durs qui y sont reliés depuis son portable ou n'importe quel ordinateur comme si l'on était chez soi. Le transfert de fichiers devient un jeu d'enfant pour ce que l'on aurait laissé derrière soi et dont on aurait un besoin urgent, par exemple. On peut aussi assister un ami en détresse en lui montrant ce qu'il faut faire, puisqu'il s'agit purement et simplement de prendre la main sur l'ordinateur distant. Tout se constate à l'écran. On voit la souris bouger toute seule ! Il suffit de télécharger la petite application gratuite, son ouverture déclenchant un identifiant et un mot de passe chaque fois différent, et de les transmettre à la personne qui va prendre les rênes. Gratuit, simplissime, sécurisé, se jouant des pare-feu, TeamViewer est un outil précieux, si réussi que c'en est un peu paniquant. On imagine les ravages si un hacker interceptait nos codes. Mais peut-être est-ce déjà un jeu d'enfant ?

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Viols, tortures et disparitions forcées : en Iran, dans le labyrinthe de la répression
Pour les familles, l’incarcération ou la disparition d’un proche signifie souvent le début d’une longue recherche pour savoir qui le détient et son lieu de détention. Le célèbre rappeur Toomaj, dont on était sans nouvelles, risque d’être condamné à mort.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal — Asie et Océanie
Après les inondations, les traumatismes de la population du Pakistan
Depuis 2010, des chercheurs se sont intéressés aux effets dévastateurs des catastrophes naturelles, comme les inondations, sur la santé mentale des populations affectées au Pakistan. Un phénomène « à ne surtout pas prendre à la légère », alerte Asma Humayun, chercheuse et psychiatre à Islamabad.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin