Jean-Jacques Birgé
Compositeur de musique, cinéaste, écrivain, etc.
Abonné·e de Mediapart

3073 Billets

2 Éditions

Billet de blog 30 mai 2022

Jean-Jacques Birgé
Compositeur de musique, cinéaste, écrivain, etc.
Abonné·e de Mediapart

Hier j'ai perdu la mémoire

La mémoire est un sujet qui m'a toujours passionné. Toute la mémoire du monde, comme chez Alain Resnais. Babel. La saturation du disque dur lorsqu'on vieillit, nous obligeant à jeter des informations pour en accueillir de nouvelles. Le choix, justement, de ce qu'on garde. Le tri. Les trous, de ceux qu'on a sur le bout de la langue...

Jean-Jacques Birgé
Compositeur de musique, cinéaste, écrivain, etc.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Hier j'ai perdu la mémoire. Pas vraiment la mienne, mais un peu tout de même. J'ai trop tard découvert que je possédais déjà la dernière version du logiciel. C'est vraiment idiot. Tout ça pour ça. Suivant les indications du mode d'emploi j'ai réinitialisé la pédale d'effets qui m'avait pris tant de temps à programmer. Les indications d'Eventide étaient-elles erronées ou aurais-je appuyé sur une mauvaise combinaison de boutons ? La manipulation consistait pourtant à sauvegarder les programmes sur mon ordinateur avant la mise à jour de la H9Max. J'avais heureusement griffonné pas mal de notes au dos de feuilles de papier usagées, mais mes dernières programmations se sont volatilisées en un instant. Comme je ne les avais encore jamais utilisées, je ne me souviens d'absolument rien, si ce n'est que j'étais très content de ce que j'avais bidouillé. Ce genre de mésaventure est devenue monnaie courante. Avant l'informatique, le feu ou l'eau, le bris ou le temps faisaient disparaître ce à quoi nous tenions. Il faut s'habituer. Rien n'est éternel. Nous ne le sommes pas. Il arrive souvent que nous travaillions pour rien. Cela fait partie de l'incessant processus d'apprentissage. Je vais donc suivre le même protocole que la première fois. Mieux, comme si c'était la première fois ! Avec des oreilles neuves...
La mémoire est un sujet qui m'a toujours passionné. Toute la mémoire du monde, comme chez Alain Resnais. Babel. La saturation du disque dur lorsqu'on vieillit, nous obligeant à jeter des informations pour en accueillir de nouvelles. Le choix, justement, de ce qu'on garde. Le tri. Les trous, de ceux qu'on a sur le bout de la langue. Le recours au livre ? L'informatique change la donne. Mutation de l'espèce. Je connaissais par cœur pratiquement tous les numéros de téléphone de mon calepin. Je dois réciter le mien pour ne pas l'oublier. Je pouvais retrouver un passage d'un bouquin grâce à son emplacement physique dans la page et dans l'épaisseur de l'ouvrage. La liseuse efface ces traces. Je savais dans quel cinéma j'avais vu tel film. Aujourd'hui c'est simple, puisque je les ai tous sous la main. On me dit souvent que j'ai une mémoire phénoménale. C'est le contraire. J'envie les musiciens qui jouent sans partition, les comédiens sur scène... J'ai toujours été très bien organisé. Les petites fiches cartonnées ont laissé la place aux bases de données. J'ai indexé les CD-R sur lesquels dorment mes archives. La fonction Spotlight et le champ Rechercher de mon navigateur, voire de ce blog aux 5000 articles, tiennent lieu de bouée de sauvetage quand je me noie en puisant en vain dans les méandres de mon cerveau. À ma fille qui avait eu une dissertation à rédiger sur le sujet, j'avais répondu qu'il faudrait une seconde vie pour se rappeler de la première. Je ne me souviens même plus comment je pensais terminer cet article.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni
Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon