POLE EMPLOI AGENCE DE NEUILLY PLAISANCE : MACHINE A ELIMINER LES CHOMEURS ?...

Dans un délai très court (7 heures) et sans indiquer le motif, une centaine de personnes sont convoquées ; en fait, pour répondre à une offre d'emploi. Avec la menace de radiation à celles qui ne se présenteront pas. Nouveau système pour éliminer des chômeurs?... chômeurs?

POLE EMPLOI AGENCE DE NEUILLY PLAISANCE :

MACHINE A ELIMINER LES CHOMEURS ?...

Après la lecture, très instructive, du commentaire du Canard enchaîné du 22 juillet du rapport de la Cour des Comptes sur Pôle Emploi publié le 16 juillet 2020 qui « a fait, selon le rapport, de la qualité de vie au travail l’un des axes majeurs de stratégie de ressources humaines », voici, dans un autre domaine, une application pratique du fonctionnement de l’agence de Neuilly Plaisance.

Le lundi 27 juillet, à 13 heures, une centaine de personnes enregistrées à l’agence se sont présentées à l’agence. C’est le matin même, à 6 heures, qu’elles avaient reçu une convocation impérative, sur leur compte personnalisé de Pôle emploi, de se présenter à cette heure-là, sous peine d’être radiées en cas d’absence, sans que le motif de la convocation soit indiqué (voir en pièce jointe).

En fait, il s’agissait de répondre à une offre d’emploi pour un poste de chauffeur livreur, déposée par une entreprise locale dont le patron lui-même était présent pour faire son recrutement. Lequel, évidemment, s’est trouvé fort embarrassé pour faire un choix parmi cette affluence de candidats dont il n’avait ni les dossiers ni même les noms. Finalement, deux intervenants extérieurs au service, incapables de justifier cette convocation et les conditions dans lesquelles elle avait été faite, ont expliqué qu’on leur avait demandé de faire une formation pour répondre aux offres d’emploi sur internet sans se préoccuper si les personnes convoquées savaient déjà le faire ou non. Pendant toute la séance, de nombreuses photos des participants ont été prises, apparemment, pour bien montrer que l’agence est active…

Finalement, combien de personnes qui n’ont pas pu répondre à la convocation, en raison du délai – 7 heures - ou pour d’autres motifs, ont-elles été radiées ? Etait-ce seulement un chantage pour les faire déplacer ? Ou bien, la menace annoncée a-t-elle été exécutée ? Difficile de le savoir car Pôle emploi de Neuilly Plaisance n’a pas de site internet dédié et il n’est pas possible d’obtenir le renseignement par téléphone.

En tous cas, une telle procédure interroge sur sa pertinence et son utilité : pourquoi convoquer tant de monde pour un seul poste de travail sans avoir constitué les dossiers préalables ? Et pourquoi ne pas avoir indiqué le motif de la convocation ? La menace de radiation interroge aussi sur sa légalité. En effet, selon le site ‘journal du net’ : « la radiation des listes de Pôle emploi ne tombe pas comme un couperet. Lorsque le demandeur ne répond pas correctement à ses obligations, l'établissement public à caractère administratif (EPA) va l'informer préalablement de sa potentielle radiation en lui adressant un courrier. Le principal intéressé dispose alors de 15 jours pour faire part de ses justifications par écrit ». Comment l’agence de Neuilly Plaisance peut-elle convoquer quelqu’un à 6 heures du matin pour une rencontre à 13 heures ? Et, dans le même message le menacer de radiation s’il ne se présente pas ?

L’agence de Neuilly Plaisance a-t-elle trouvé ainsi une méthode efficace pour réduire le chômage : éliminer les chercheurs d’emplois en les convoquant à des heures très matinales et dans des délais aussi courts ? Cette procédure qui, apparemment, ne respecte pas le droit des personnes, fussent-elles en chômage, questionne…

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.