Changement climatique : journalistes africains et experts réunis en octobre à Genève

L'Association Africa 21 organise les premières journées des Médias et du journalisme en Afrique à Genève du 14 au 16 octobre 2019. Quinze journalistes africains complèteront leur projet éditorial sur le changement climatique avec des experts de ce secteur. Mediapart est l'un des partenaires éditoriaux de ce projet.

"Sur les 10 pays au monde considérés comme les plus menacés par le changement climatique, sept sont africains". Le constat du Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) publié en octobre 2018, en marge de la Conférence de l'Organisation des Nations Unies sur le Climat (COP 24), donne la mesure de l'urgence pour le continent africain. Le GIEC précise que l'information à destination des populations à risques est aujourd'hui urgente. Pour répondre à ce besoin, l'association Africa 21, a souhaité mobiliser des journalistes africains autour du changement climatique lors des premières journées des médias et du journalisme en Afrique qui se tiendront du 14 au 16 octobre prochain à Genève.

L'objectif de ces rencontres est de permettre à une quinzaine de journalistes africain de présenter à des experts basés à Genève, un projet éditorial (reportage, enquête) décrivant une des conséquences du changement climatique dans leurs pays respectifs. Ils pourront compléter leur travail en s'appuyant sur des données et des informations disponibles auprès d'organisations de la Genève internationale. Ce sera l'occasion pour ces journalistes de créer des liens durables avec des organisations disposant d'informations fiables. Les journalistes africains mettront en place un réseau, sur le continent, pour des échanges d'information et poursuivre le travail d'information sur les changements climatiques.

Contrer les fake news sur le climat

La mise en relation entre des journalistes africains et des experts de la Genève internationale répond également à une autre nécessité, celle de contrer la propagation des fake news au sujet des changements climatiques. Des journalistes doivent aussi faire face au refus d'autorités locales de transmettre des informations liées au climat. Ces journées leur permettront de contourner ces obstacles.

Un comité de sélection comprenant des professionnels de l'information et des universitaires, entre autres, procèdera à la sélection des 15 journalistes qui seront invités à Genève pour ces journées. Media Expertise, cabinet de consultants suisse, accompagnera leur travail éditorial. Il sera ensuite diffusé sur une page dédié du site d'information Mediapart, partenaire éditorial de ce projet. L'ensemble des reportages fera l'objet d'une publication.

Les journées des médias et du journalisme en Afrique se dérouleront au Palais des Nations, siège de l'Organisation des Nations Unies à Genève et au quartier général genevois de l'Organisation Météorologique Mondiale. Ce projet est aussi soutenu par le Département fédéral des Affaires étrangères suisses, Présence suisse et Reporters sans frontières (section suisse).

Les organisateurs devront sélectionner 15 dossiers à partir des 105 candidatures reçues de tout le continent. La liste finale des participants sera établie dans un mois. Les journalistes auront deux mois pour formater leurs sujets pour ensuite les présenter aux experts de la Genève internationale.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.