Jean-Luc Mootoosamy
Journaliste, directeur de "Media Expertise".
Abonné·e de Mediapart

20 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 août 2020

Une voix comme porte-drapeau

A Maurice, la plainte d’un citoyen, M. Bruneau Laurette, suite à la marée noire provoquée par le MV Wakashio, a conduit deux ministres devant la justice. Aux abords du tribunal, leurs soutiens bruyants, venus en force, se sont heurtés à un obstacle inattendu. Une voix les a stoppés net.

Jean-Luc Mootoosamy
Journaliste, directeur de "Media Expertise".
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Comme un coup de sifflet, celui qui annonce une fin de partie. La voix d’une femme a remis l’église au milieu du village, ce vendredi 21 août devant le tribunal de Mahébourg. Une intervention saisissante. A elle seule, Madame Dominique Veerasamy a dit l’exaspération de nombreux citoyens mauriciens. Et il fallait un sacré courage pour interpeller cette garnison orange hurlante, progressant avec l’assurance des puissants, des intouchables du jour, convaincus de pouvoir intimider le judiciaire. L’image d’une troupe, comme ces Romains dans une aventure d’Astérix le gaulois, serrés et fanfaronnants derrière leurs boucliers - ici des banderoles portant nom de leur roi et faute d’orthographe - jusqu’à ce que tout à coup, sans invitation, Obélix leur tombe dessus…

Mme Dominique Veerasamy, à Mahébourg, le 21 août 2020. (photo lexpress.mu) © La Sentinelle Ltée

Le visage marqué de Mme Veerasamy est le miroir de Mahébourg meurtri, mais digne et surtout, debout. COVID 19 et marée noire du Wakashio ont été vécues comme une double peine pour son époux et son fils, pêcheurs. « C’est l’argent de la pêche qui nous fait vivre », dit-elle au quotidien l’express. Elle est endettée et doit composer avec ce poids de plus en plus lourd. Et c’est pour cela que Mme Veerasamy élève la voix, parce que ceux qui manifestent devraient plutôt se montrer solidaires des habitants effrayés et désorientés face à un avenir obscur. « Ne venez pas faire de politique ici ! Battez-vous pour nos libertés, les droits des citoyens. C’est notre drapeau que nous devriez porter ! ». Le drapeau mauricien comme rempart pour défendre les droits des citoyens.

Mme Dominique Veerasamy fait face aux partisans du gouvernement. (Vidéo © Le Mauricien Ltée)

Oui, de plus en plus de voix s’élèvent pour dire assez, rappeler à l’ordre et mettre en garde les porteurs de couleurs politiques. Elles le disent aussi sans détour à tous les partis : les tentatives de récupération de leur mouvement qui grandit ne seront pas tolérées. Les formations politiques devront apprendre à suivre la foule plutôt que d’être suivies et cela nécessitera une sérieuse mise à jour de leur système d’opération pour être compatible.

Le samedi 29 août 2020 à Maurice et à l’étranger, des citoyens marcheront, s’exprimeront. Et les messages sectaires et nauséabonds qui font surface sur les réseaux sociaux, en toute impunité pour décourager les initiatives citoyennes, ne feront qu’amplifier la mobilisation. Les Mauriciens, en noir, demanderont à être écoutés, réclameront des comptes. Oui, quelles que soient les pressions, une autre marée drapée de rouge, bleu, jaune et vert, est en train de monter.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal
Des traitements à prix forts, pour des efficacités disparates
L’exécutif a dépensé autour de 100 millions d’euros pour les anticorps monoclonaux du laboratoire Lilly, non utilisables depuis l’émergence du variant Delta. Il s’est aussi rué sur le Molnupiravir de MSD, malgré un rapport bénéfices-risques controversé. En revanche, les nouveaux remèdes d’AstraZeneca et de Pfizer sont très attendus.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.