Jean-Lucien HARDY
retraité depuis mars 2020
Abonné·e de Mediapart

423 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 mars 2022

Jean-Lucien HARDY
retraité depuis mars 2020
Abonné·e de Mediapart

Quand "l'empereur" Poutine fustige "l'empire du mensonge" (vidéo YouTube)

Poutine semble ignorer que l'expression "l'empire du mensonge", à propos du fonctionnement des pouvoirs occidentaux, a une résonance particulière pour nous après l'épisode covid. En tout état de cause, il aurait mieux fait de faire une telle conférence sur YouTube AVANT d'envoyer son armée tuer des milliers de gens en Ukraine.

Jean-Lucien HARDY
retraité depuis mars 2020
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

POUTINE REPOND à l'empire du mensonge... © Resurgam Lord

Manifestement, Poutine est loin d'être fou ! Mais il n'est pas sain d'esprit puisqu'il n'hésite pas à faire tuer des gens et à terroriser le monde pour résoudre ses problèmes. C'est le genre de personne qui commence par casser la gueule à celui qui n'est pas d'accord avec lui et espère ainsi pouvoir imposer son point de vue.

S'il avait mieux préparé sa propagande, il aurait pu parler d'un "cirque du covid" pour abonder dans le sens d'un "empire du mensonge".

De fait, cette expression "l'empire du mensonge" a une résonance particulière après le cirque liberticide du covid qui

  • a imposé un confinement généralisé, tout en tuant des gens en silence et en déstabilisant toute la population.
  • a imposé (à coups de milliards pour les finances publiques) un prétendu vaccin dont la phase d'expérimentation était loin d'être achevée ;
  • a forcé des gens à se faire vacciner plusieurs fois, contre leur gré, sous peine de perdre leur emploi ou d'arrêter leur vie de famille ;
  • a menti à propos de l'efficacité d'un vaccin, puisque de très nombreuses personnes ont contracté le covid avec 3 doses dudit vaccin ;
  • a empêché des gens de travailler, soit en fermant leur commerce, soit en les pointant comme cas contact, alors qu'ils n'étaient pas malades ;
  • a refusé systématiquement de parler de l'immunité acquise naturellement et d'utiliser un tel scénario naturel pour sortir de la crise ;
  • a forcé des gens à contrôler l'état de santé d'autres personnes, en niant la vie privée ;
  • a dressé les gens les uns contre les autres, selon qu'ils croyaient ou pas les mensonges officiels  diffusés par les médias dominants ;
  • continue* à diffuser des publicités pour la vaccination anti-covid, alors que la pandémie est terminée ;
  • etc.

* Notamment sur France2, il y a une publicité débile pour le vaccin covid dont on est matraqué depuis des mois et qui commence par "Amor mio". Non seulement, c'est l'empire du mensonge, mais en plus on prend les gens pour des cons.

Avec ce discours qui corrobore ce que disaient des gens comme Mélenchon ou Asselineau, Poutine explique que les occidentaux ont triché, non pas à propos d'un vaccin, mais bien avant cela à propos d'un engagement historique de non-expansion de l'OTAN à la faveur de la chute de l'URSS.

En passant 2 années à fabriquer des mensonges à propos du covid pour engraisser nos oligarchies occidentales, en s'amusant même à "emmerder" les non-vaccinés, nos dirigeants ont complètement sous-estimer la menace de Poutine et les répercussions de l'extension de l'OTAN à l'Est de l'Europe.

Un tel manque d'anticipation signe un déclin de notre monde occidental devenu bien vulnérable à force d'obsessions capitalistes.

La situation actuelle fait penser à la chanson de Reggiani: Les loups sont entrés dans Paris.

La négation du risque nucléaire par Macron qui voudrait toujours plus de centrales nucléaires relève de l'angélisme débilitant et irresponsable, comme le montre la situation actuelle en Ukraine.

En regardant hier soir l'émission pour l'Ukraine animée notamment par Naguy, ce qui me frappe c'est l'émotion empathique que provoque l'invasion de l'Ukraine par la Russie, alors qu'une telle empathie était très odieusement absente lors du génocide rwandais (où la France était impliquée) et lors de l'invasion de l'Irak (menée par les USA).

Ce que Poutine fait en Ukraine est inadmissible, mais ce n'est pas pire que ce que la France a fomenté au Rwanda (un vrai génocide avec plus de 800 mille rwandais civils tués en 3 mois) ou ce que une coalition menée par Etats-Unis d'Amérique a fait en Irak (une invasion militaire super efficace avec plus de 100 mille irakiens civils tués)... sans parler des campagnes de Napoléon que des français osent encore aduler.

Le Poutine envahisseur de l'Ukraine n'est pas pire que le Mitterand complice d'un génocide au Rwanda ou que le Bush envahisseur de l'Irak. Ces trois personnages ont en commun d'être d'horribles expansionnistes qui acceptent de verser le sang pour assouvir leurs ambitions.

Il reste que Poutine serait bien plus crédible s'il avait diffusé son discours sur internet AVANT d'envahir l'Ukraine. Mais aurait-il été pris au sérieux par ce qu'il appelle "l'empire du mensonge" ? C'est fort peu probable. Pour l'heure, les médias qui nous dominent ne font aucun écho à ses propos. Au moment d'écrire ces lignes, la vidéo YouTube présentée ici n'a été vue que 20 fois. Dépêchez-vous de la télécharger, car il est probable qu'elle sera bientôt censurée.

Là Poutine a envahi l'Ukraine, comme pour taper du poing sur la table. Il y va fort, mais avait-il encore le choix pour faire valoir son point de vue défensif ?

Force est de constater aussi que Poutine a fait reculer la démocratie en Russie en "neutralisant" ses opposants pour devenir, en quelque sorte, un empereur de la Russie, un autocrate pour les 14 années à venir. Il y est allé fort, mais avait-il le choix pour remettre en question un "empire du mensonge" qui a montré qu'il peut envahir des pays et tuer des gens (en Irak) et rogner nos libertés fondamentales (à la faveur du covid).

Pour l'heure, il faut d'urgence écouter ce discours articulé de Poutine pour négocier la paix en Ukraine, en ayant la lucidité et le courage de remettre en cause, non seulement Poutine, mais aussi ce que ce dernier fustige comme un "empire du mensonge". La dérive du covid a montré que cet empire existe, qu'il est coercitif, qu'il tue des gens à petit feu et qu'il s'attaque aux libertés fondamentales.

Il faut d'urgence que l'Europe trouve sa place entre, à l'Ouest, "l'empire du mensonge" d'obédience pseudo-démocratique et, à l'Est, "l'empire" carrément autocratique d'un Poutine.

Modestement, j'ai fait une proposition originale dans un précédent billet.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte