Vig'Hy offre un panorama évolutif des activités de la filière hydrogène en France

Aujourd’hui, l'association France Hydrogène vient de présenter à ses 274 membres un nouvel outil qui offre un panorama structuré des activités de la nouvelle filière hydrogène en France. Cela permet de connaître et de mieux comprendre ses métiers, ses acteurs, ses produits, ses projets et de les localiser.

Quand j'ai commencé ce blog, il était possible de suivre une majorité d'initiatives relatives à l'hydrogène.

Aujourd'hui, il y a un foisonnement d'initiatives H2 tous azimuts et un outil s'impose pour s'y retrouver.

Vig'Hy est d'abord une vitrine pour les acteurs, un outil pour faciliter leur coopération au sein de la filière hydrogène.

Seuls les membres de France Hydrogène peuvent/doivent compléter les informations du site Vig'Hy.

Par contre, les responsables de France Hydrogène ont eu la bonne idée de laisser cette vitrine visible par tous, membres ou pas.

Comme on peut le lire sur le site: L’Observatoire Vig’Hy a pour objectif de rendre compte de la dynamique de déploiement de l’Hydrogène en France au travers de plusieurs axes.

Pour le grand public, Vig'Hy est de facto un outil didactique qui permet de mieux connaître et comprendre l'étendue des applications de l'hydrogène.

Vig'Hy permettra de suivre la multiplication et la montée en puissance de ces applications appelées à détrôner de vieilles solutions dangereuses pour l'humanité.

Au plan pratique, le site pourrait devenir utile à bien des gens, pour s'informer et même pour décider. Ainsi, on se dit que chacun.e devrait pouvoir bientôt trouver sur Vig'Hy la cartographie des stations d'hydrogène là ou il/elle voyage le plus souvent afin de décider du moment propice pour acquérir une voiture à hydrogène.

A l'avenir, on peut souhaiter que le site Vig'Hy devienne un site européen avec des branches nationales.

Voici le lien: https://vighy.france-hydrogene.org/

20210309-francehydroge-ne-b-cdp-vighy-2

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.