Nicolas Hulot hier: "On a totalement sous-estimé la part de l'hydrogène ..."

"... dans la mobilité douce, pour les automobiles, mais également pour les camions, pour les navires et probablement à terme pour le transport aérien. Il y a une révolution -- honnêtement je ne veux pas forcer le trait -- qui est en marche (sic). Il faut maintenant l'accélérer."

C'est une première, un scoop! C'était hier matin sur RTL.

On peut prendre ces propos pour un feedback positif pour tous les précurseurs dont ce blog parle depuis quelques années.

Voilà maintenant que la révolution que nous avons préparée reçoit l'appui du Président Emmanuel Macron dont les initiales sont les mêmes que celles du mouvement "En Marche" auquel se réfère explicitement son Ministre.

Encore merci, Monsieur le Ministre !

Et tant pis pour l'équipe de Mélenchon qui n'avait guère écouté notre appel.

On relèvera aussi qu'alors que Nicolas Hulot tend une perche innovante, une première, un scoop, à la journaliste de RTL qui l'interviewe, elle ne prend pas la balle au bond. L'hydrogène énergétique est sans doute encore étranger au discours de cette journaliste.

On ne va pas bouder notre plaisir, mais on attend une montagne d'initiatives en faveur de la mobilité hydrogène, car il y a urgence !

La France a des atouts majeurs pour prendre un rôle de leader dans cette révolution écologique, industrielle et économique.

Au diable le nucléaire, l'essence et le diesel et vive l'hydrogène !

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.