Un Taiwanais déclare: "La démocratie, c'est comme l'air qu'on respire ..."

Comme le dit un jeune taiwanais à propos du sort de Hong Kong: "La démocratie, c'est comme l'air qu'on respire. Tant qu'il y en a, tu ne le remarques pas. Mais quand il n'y en a plus, tu ne peux plus vivre."

En corollaire du précédent billet de ce blog, je me dis qu'il est temps d'agir par tous les moyens ... et d'abord peut-être de faire mieux connaître ce qui se passe à Taiwan, un pays qui expérimente des formes extrêmes et avant-gardistes de démocratie et de subversions anti-dictature.

Taiwan était l'objet d'un autre film avant-hier sur ARTE, un film tout aussi bouleversant que le précédent :
Taiwan: A Digital Democracy in China's Shadow | ARTE

Pour l'heure, j'ai envie de dire "Tous derrière Taiwan !".

Il devient urgent que Taiwan avec ses 24 millions d'habitants soit reconnu comme un pays souverain, distinct de la Chine.

Si la démocratie de Taiwan suivait Hong Kong et passait sous contrôle de Xi Jinping, il y a fort à parier qu'un jour ce serait notre tour et que nos enfants deviendraient des esclaves de la Chine ou bien des victimes de la guerre contre Xi Jinping, comme nos parents furent victimes de la guerre contre Hitler.

Qu'on se le dise ... afin que nos politiciens bornés et les hommes d'affaires occidentaux obsédés par la course à l'argent cessent de renforcer la dictature chinoise, comme si les dirigeants chinois étaient pareils à eux, de simples capitalistes peu scrupuleux d'éthique, ignorant que cette dictature chinoise veut dominer le capitalisme pour s'imposer au monde, supprimer les libertés démocratiques et asservir l'économie mondiale.

Il est vrai que tout porte à penser que Trump a aussi rêvé de supprimer la démocratie. Par chance Trump agissait tel un clown décalé, alors que Xi Jinping parait méthodique et stratégique.

La citation en chapô vient d'un autre reportage à propos de Taiwan,  Taiwan, terre d'asile | ARTE . Un jeune taiwanais conclut ce reportage en disant:

"J'espère que Taiwan ne deviendra pas la prochain Hong Kong.
J'aimerais que les taiwanais prennent conscience que
la démocratie, c'est comme l'air qu'on respire.
En fait, tant qu'il y en a, tu ne le remarques pas,
Mais quand il n'y en a plus, c'est comme à Hong Kong: tu ne peux plus vivre."

Plus globalement, on doit espérer que Xi Jinping échouera comme Hitler a échoué, mais sans guerre mondiale.

Qu'on se le dise ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.