Jean-Lucien HARDY
retraité depuis mars 2020
Abonné·e de Mediapart

418 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 sept. 2021

Jean-Lucien HARDY
retraité depuis mars 2020
Abonné·e de Mediapart

Avec 18 tonnes d'hydrogène liquide, un A320 irait de Stuttgart à Melbourne

Si l'hydrogène provient de sources renouvelables, cela veut dire un vol sans pollution, sans contribution au réchauffement climatique.

Jean-Lucien HARDY
retraité depuis mars 2020
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Source [h2-view.com, 15 sept 2021]: 18 tonnes of liquid hydrogen could get an A320 plane from Stuttgart to Melbourne, f-cell hears.

Extrait traduit : selon Mark Farquhar, capitaine de formation en chef chez EasyJet, 

« Si nous utilisons aujourd'hui les batteries lithium-ion les plus avancées dans notre avion A320, nous pourrions voler de Stuttgart à Francfort. Ce serait tout. Nous ne pourrions pas aller plus loin. Si nous le remplissions de kérosène conventionnel, comme cela se fait aujourd'hui, nous pourrions nous rendre à Nairobi au Kenya. Théoriquement, si nous le remplissions de 18 tonnes d'hydrogène liquide, nous pourrions nous rendre à Melbourne, en Australie."

Moralité: il faut en finir au plus vite avec le kérosène et investir massivement dans l'hydrogène renouvelable.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.