Le 14 juillet, le Président Macron a cité 3 fois le mot "hydrogène" !!!

C'est une grande première en France. A ma connaissance, c'est la première fois qu'un Président français parle d'hydrogène dans ses allocutions présidentielles. C'est lors d'une passionnante conférence de presse* de l'AFHyPAC que je viens d'apprendre ça.

N'étant pas français, je ne me sens guère concerné par les manifestions nationales.

Mais ça m'a fait un immense plaisir d'apprendre aujourd'hui, au cours d'une conférence de presse de l'AFyPAC*, que le Président Macron a cité 3 fois le mot "hydrogène" à l'occasion du 14 juillet, notamment comme un moyen de ré-industrialiser la France.

Ce fait doublement prestigieux (quant au QUI? et au QUAND?) démontre, si besoin en était encore, que l'hydrogène utilisé comme stockage d'énergie n'est plus du tout un domaine marginal. Bien au contraire, l'hydrogène devient un sujet politique prédominant... et ce n'est qu'un début.

Il reste que ce n'est pas une première mondiale, car d'autres Présidents ont parlé d'hydrogène bien avant et parfois avec un engagement bien plus intense, comme par exemple le Président de la Corée du Sud.

Il reste à espérer que la montée en puissance de l'hydrogène finira par étouffer le nucléaire et que la France politique, avec son Président en tête, deviendra bientôt raisonnable et convivial pour rejoindre ses voisins européens dans leur plan de sortie de nucléaire, ... sans parler des pays (Italie, Portugal, Autriche, ...) qui ont eu la clairvoyance de ne jamais s'engager dans le nucléaire.

De nos jours, le nucléaire peut très avantageusement être remplacé par des technologies d'hydrogène renouvelable.

*Je reviendrai bientôt sur cette conférence de presse dont voici le titre: "Pour un plan national hydrogène ambitieux et cohérent".

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.