Jean-Lucien HARDY
retraité depuis mars 2020
Abonné·e de Mediapart

418 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 sept. 2021

Jean-Lucien HARDY
retraité depuis mars 2020
Abonné·e de Mediapart

Une mise à niveau hydrogène d'un Airbus banal pour des vols régionaux dès 2025 ?

C'est ce que semble vouloir faire la start-up californienne Universal Hydrogen qui vient de s'implanter à Toulouse. Ce serait 10 ans plus vite et plus tôt que l'échéance de 2035 annoncée il y a un an, quand Airbus a sorti de ses cartons des projets d'avions à hydrogène. Cette start-up risque bel et bien de provoquer une accélération salutaire dans le passage du kérosène à l'hydrogène.

Jean-Lucien HARDY
retraité depuis mars 2020
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Source: L'USINE NOUVELLE, 20 septembre 2021:
Avec ses kits de conversion, la start-up Universal Hydrogen va-t-elle doubler Airbus dans l’avion à hydrogène ?

Bien avant l'arrivée d'avion à hydrogène futuriste comme la fameuse aile volante imaginée par Airbus, l'avion à hydrogène de demain pourrait être un avion classique dont la propulsion aura simplement* été adaptée pour permettre l'usage de l'hydrogène au lieu du kérosène, *sachant que ce n'est pas si simple.

C'est un peu comme si on changeait le système d'exploitation d'un ordinateur, tout en gardant le même ordinateur, à quelques composants près. On pourrait appeler ça une mise à niveau hydrogène d'un avion ou en anglais Aircraft Hydrogen Upgrade [AHU].

Le coût d'une telle mise à jour hydrogène serait sans doute très nettement moindre que celui du développement des prototypes imaginés par Airbus pour bénéficier d'aides publiques à coups de milliards d'euros.

Espérons que cette start-up ne s'amuse pas à cadenasser ses trouvailles à coups de brevets, comme le font les entreprises qui idolâtrent les "business models" à la Bill Gates et qui nuisent ainsi à la propagation des connaissances, y compris celles qui affectent le destin de l'humanité.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte