"OGM: Juncker passe en force" ... et pourtant le Luxembourg n'en veut pas !

C'est triste de penser que des responsables européens sont choisis pour servir des intérêts de multinationales.

Exceptionnellement, je me permets de diffuser un article du Journal de l'Environnement. C'est pour la bonne cause. Je conseille à chacun de s'y abonner

Sur le plateau européen au Kirchberg à Luxembourg, on trouve au bord de la route le panneau suivant qui interpelle les automobilistes.

Vu en voiture sur le plateau du Kirchberg à Luxembourg © photo JL. Hardy, 20111119 Vu en voiture sur le plateau du Kirchberg à Luxembourg © photo JL. Hardy, 20111119

Comme OGM et pesticides font bon ménage, on peut en déduire que le Grand-Duché de Luxembourg n'aime pas les OGM non plus.

Ce petit pays très riche est-il trahi par celui qui fut le chef de son gouvernement pendant plus d'une décennie ?

Juncker se serait-il marié à Monsanto, depuis qu'il n'habite plus à Luxembourg ?

Il ferait mieux de prendre sa retraite, plutôt que de se croire investi par l'Europe pour saccager la planète... pour le compte d'intérêts financiers extra-Européens.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.