L'usine de Renault de Choisy en grève reconductible !

A son tour, l’usine Renault de Choisy est en grève reconductible depuis ce mardi 2 juin 2020 à l’appel de l’intersyndicale de l’usine (FO, CFDT, CGT, CFE-CGC) . L’usine est à l'arrêt. Rien ne rentre . Rien ne sort ! Plus de 200 salariés sir Plus de 200 salariés, sur les 262 que compte le site, s’étaient étaient rassemblés depuis 6 h devant l’usine.

le 2 juin 2020 par NPA Auto Critique

Le site de Choisy fait partie des cinq sites menacés de restructuration par le plan Renault de deux milliards d’économies. C’est le seul en France à être spécialisé dans la rénovation et le reconditionnement des moteurs et boîtes de vitesse pour permettre un échange standard à moindre coût pour le consommateur comme pour l’environnement. Mais pour Sénard ou Macron, rien n'est plus important que leur rentabilité capitaliste !

Le site de Choisy est le seul pour lequel Renault a annoncé la fermeture pure et simple. On parle d’un déménagement de certaines activités à Flins. C’est à l’autre bout de la région parisienne d’est en ouest, impossible d’accès pour ceux qui ont leur logement près de l’usine de Choisy.

C’est un plan Macron- Sénard qu’ils veulent appliquer ! Caudan, Maubeuge, Choisy : usine attaquée par usine attaquée une grève massive bloque à mesure la production de chaque site. Le temps est à l’action et à la grève tous ensemble pour empêcher le plan Macron-Sénard de s’appliquer.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.