Un tournant: Trump lâché même par le Wall Street Journal

Les médias grand public se retournent contre Trump, Les rédacteurs en chef du Wall Street Journal suggèrent qu'il se retire de la course. Soutien au mouvement social qui va devoir affronter une bête blessée, illégitime, et ne disposant plus, comme dans beaucoup de pays dans la crise inédite en cours, économique, sociale et écologique, que de la sauvagerie de ses milices.

socialisme-usa-oakland-mu

 Traduit de Oakland Socialist -31 juillet 2020

Un exemple très visible de ceci est la façon dont les médias grand public rapportent les manifestations qui ont éclaté après le meurtre de George Floyd. Trump a essayé d'utiliser les cas occasionnels de dommages matériels pour dépeindre les manifestations comme de simples émeutes violentes. Avec des sondages montrant que les deux tiers des Américains soutiennent les manifestations, la tentative de Trump a lamentablement échoué.

Mais la raison pour laquelle tant de personnes soutiennent les manifestations est en grande partie due à la manière dont les médias les signalent. Dans la plupart des cas, ce même média se concentrera sur les quelques exemples de jeunes vêtus de noir allumant des incendies ou brisant des fenêtres pour brosser un tableau général. Cette fois, ils font le contraire.

Ce reportage de NBC News sur la situation à Portland est typique. "Le Mur des mamans est apparu la semaine dernière, vêtu de jaune et tenant des tournesols tout en liant les bras pour former une barrière physique séparant les manifestants - certains, leurs propres enfants - des officiers fédéraux", a rapporté NBC, qui poursuit: "La nuit suivante, ils étaient accompagnés du Mur des papas, portant des souffleuses à feuilles pour renvoyer des gaz lacrymogènes vers les officiers fédéraux."

screen-shot-2020-07-30-at-6-54-00-am
L’envoi de forces fédérales par Trump à Portland fait suite à sa tentative ratée de faire descendre l’armée américaine dans les rues des villes américaines. Il a été contrarié par l'opposition à cela des chefs militaires eux-mêmes. Sa stratégie était de faire sortir les agences fédérales, y compris les patrouilles frontalières et les forces de la sécurité intérieure dans les rues, en commençant par Portland. Cela s'est accompagné d'un appel de plus en plus ouvert à la suprématie blanche. Et préparer la poursuite de l'utilisation de ces forces lors des élections de novembre et au-delà pour rester au pouvoir, quel que soit le résultat des élections. Le déploiement des agents fédéraux par Trump a été suivi de son tweet ci-contre du 30 juillet selon lequel les élections pourraient être retardées.

Le même soir, le colonel à la retraite Lawrence Willerson et ancien chef d'état-major du secrétaire d'État de Bush, Colin Powell, a déclaré la même chose sur le programme Out Front de CNN: «Ce déploiement de troupes de la sécurité intérieure et d'autres agents des forces de l'ordre, à Portland, à Detroit, à Chicago et ailleurs sont des tests stratégiques de ce qui pourrait être fait dans des endroits très critiques où le vote aura lieu...Ce n'est pas du tout une bonne évolution…. Nous ne voulons pas voir des forces militaires déployées pour influencer les électeurs. »

La suggestion de Trump selon laquelle les élections pourraient être retardées a été accueillie avec une condamnation universelle. Même Steve Calibresi, de la Federalist Society d'extrême droite, est inquiet et a écrit: «Jusque récemment, j’avais pris pour hyperbole politique l’affirmation des démocrates selon laquelle le président Trump est un fasciste. Mais ce dernier tweet est fasciste et constitue lui-même un motif de destitution immédiate du président par la Chambre des représentants et de sa destitution par le Sénat. "

Même le sénateur et dirigeant du parti républicain Mitch McConnell a déclaré: «Jamais dans l'histoire du Congrès, à travers les guerres, les dépressions et la guerre civile, nous n'avons eu élections fédérales déprogrammées dans le temps, et nous trouverons un moyen de les faire à nouveau en novembre. "

La suggestion soulevée par les rédacteurs en chef du Wall Street Journal a été la plus intéressante. En général, ce sont les défenseurs inconditionnels de Trump. Ils ont souligné les problèmes de décompte des bulletins de vote par correspondance, mais ont ensuite conclu: "Cela ne veut pas dire que les élections de novembre seront« truquées », comme l'affirme M. Trump. S'il croit cela, il devrait reconsidérer sa participation et laisser courir quelqu'un qui ne cherche pas une excuse pour blâmer sa défaite."

Ils suggèrent en fait que Trump se retire de l'élection présidentielle! Cela montre le niveau d’inquiétude que toutes les ailes de la classe capitaliste américaine sur la stabilité de leur président et ses tentatives de discréditer la plus sacrée des institutions du capitalisme américain: «des élections libres et équitables».

Il n'est pas certain que Trump soit en mesure de rassembler suffisamment de soutien et de supprimer suffisamment de votes de l'opposition pour revenir. En attendant la classe capitaliste américaine est inquiète, très inquiète.

****

Extraits des derniers 24 H de ma revue de presse deux fois par jour:

Portland : des George Floyd Protests au rejet de Trump -Radioparleur

Trump is emboldening other countries’ ‘bad behavior’ on the climate crisispar Fiona Harvey (Grist)

Coronavirus: des centaines d’enfants américains infectés en colonie de vacances -Anti-K

Trump’s Lawyers Contradict His False Claims on Mail-In Voting par Igor Derysh (TruthOut) 

House Approves $740 Billion Pentagon Budget While Millions Can’t Afford Rent par Eoin Higgins (TruthOut) 

Black Teen Jailed for Not Doing Her Online Schoolwork Is Released par Jodi S. Cohen (TruthOut)

Trump prépare soigneusement le sabotage des élections PAR JEAN-MARC B

Les agents fédéraux resteront à Portland jusqu'à son "nettoyage" par la police, selon Trump  -AFP

Panique à la Maison Blanche: Trump totalement plombé dans les sondages PAR JEAN-MARC B

Mass Arrests in 2020 Echo the Brutality Endured by RNC Protesters 20 Years Ago par Kris Hermes (TruthOut)

USPS Workers Concerned New Policies Will Pave the Way to Privatization -The Intercept

Federal Agents at Protests Renew Calls to Dismantle Homeland Security -The Intercept

The Unemployment Crisis Is a True National Emergency -Jon Schwarz

Les agents fédéraux resteront à Portland jusqu'à son "nettoyage" par la police, selon Trump  -AFP

New York: marche contre les violences policières -AFP VIDEO

Le Congrès américain peine à adopter un plan d'aide d'urgence, l'économie s'inquiète -AFP

Etats-Unis – débat. La plateforme du Parti démocrate repose sur une hypothèse fausse -Emma Galbraith et James K. Galbraith

Portland : des George Floyd Protests au rejet de Trump -Radioparleut

ETATS-UNIS : grève de Black Lives Matter dans 160 villes -Socialist Worker

Poll: Majority of Americans Have Negative View of Trump’s Handling of Protests par Chris Walker (TruthOut)

US suffers worst month for Covid-19 cases -FT

Fauci says failure to follow guidance behind US virus surge -FT

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.