Trump et Bolsonaro en tête de la caravane de la mort

Le graphique ci-dessous extrait du New York Times montre que le nombre de contaminations par semaine pour un million d'habitants ne cesse de monter aux Etats-Unis et au Brésil, dirigés par des présidents d'extrême droite, donc sacrifiant tout au profit, et qu'il est déjà deux à trois fois plus élevé qu'il n'a jamais été en Europe.

 

capture-d-ecran-2020-07-06-a-10-46-28

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.