Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10961 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 déc. 2017

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Après les récentes défaites de Daesh, où va la Syrie ?

Des gouvernements oppresseurs (le régime syrien et ses alliés russe et iranien notamment, les puissances comme les USA et la France réunies dans la coalitioninternationale, le régime turc et autres régimes régionaux) se bousculent pour contrôler certaines régions et secteurs économiques. Dans cette situation, un retour à la paix et l'accès du peuple syrien à la démocratie sont-ils possible ?

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Jeudi 14 décembre 2017 à 19h

Réunion publique

 Après les récentes défaites de Daesh, où va la Syrie ?

 Réunion publique avec :

Joseph Daher, militant syrien originaire d'Alep, résidant en Suisse

Sakher Achawi, opposant syrien résidant en France

Lieu : Bourse du Travail, 3 rue du château d'eau, 75010 Paris

Salle Jean Jaurès, Métro République

** ** **

La situation récente en Syrie a été marquée par les défaites de Daesh dans de nombreuses régions et villes de Syrie (à Raqqa notamment), mais elles se sont faites au prix de milliers de morts civils.

Et des gouvernements oppresseurs (le régime syrien et ses alliés russe et iranien notamment, les puissance comme les USA et la France réunies dans la coalitioninternationale, le régime turc et les autres régimes régionaux) se bousculent tels des rapaces pour contrôler certaines régions et secteurs économiques. Dans cette situation, un retour à la paix et l'accès du peuple syrien à la démocratie sont-ils possibles ?

En parallèle, dans les régions où Daesh n'est pas présent et qui se sont libérées du contrôle de la dictature de Assad à la suite de la révolution qui s'est déclenchée en 2011, Assad et ses alliés continuent à affamer les populations civiles et à les bombarder (en ciblant spécifiquement les hôpitaux, les marchés). Sans compter les milliers de prisonniers politiques qui croupissent dans les geôles du régime, et sont très souvent torturés.

Alors que les pressions continuent sur tous les opposants pour leur faire accepter le maintien du régime de Assad au pouvoir, quelle forme de solidarité avec le peuple syrien (politique, humanitaire...) ?

Réunion organisée par le collectif Avec la Révolution Syrienne : Alternative Libertaire, Cedetim, Émancipation, Ensemble, Forum Palestine Citoyenneté, L'insurgé, NPA, UJFP, Union syndicale Solidaires

lien : https://aveclarevolutionsyrienne.blogspot.fr/2017/12/apres-les-recentes-defaites-de-daesh-ou.html


​** ** **



collectif Avec la Révolution Syrienne (Alternative Libertaire, Cedetim, Émancipation, Ensemble, Forum Palestine Citoyenneté, L’insurgé, NPA, UJFP, Union syndicale Solidaires)
http://aveclarevolutionsyrienne.blogspot.fr/

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’encombrant compagnon de la ministre Pannier-Runacher
Des membres du ministère d’Agnès Pannier-Runacher sont à bout : son compagnon, Nicolas Bays, sans titre ni fonction, ne cesse d’intervenir pour donner des ordres ou mettre la pression. En outre, plusieurs collaborateurs ont confié à Mediapart avoir été victimes de gestes déplacés de sa part il y a plusieurs années à l’Assemblée nationale. Ce que l’intéressé conteste.
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal — Justice
Les liaisons dangereuses de Rachida Dati avec les barbouzes du PSG
Enquête illicite dans l’affaire Renault-Nissan, intervention auprès d’un préfet, renvois d’ascenseur : la justice s’intéresse aux relations entre l’ancienne garde des Sceaux et un lobbyiste mis en examen dans l’affaire qui secoue le club de foot.
par Yann Philippin et Matthieu Suc
Journal
Harcèlement, violences, faux en écriture publique : des policiers brisent « l’omerta » 
Dans un livre à paraître jeudi 1er décembre, six fonctionnaires de police sortent de l’anonymat pour dénoncer, à visage découvert, les infractions dont ils ont été témoins et victimes de la part de leurs collègues. Une lourde charge contre « un système policier à l’agonie ». 
par Camille Polloni
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan