Combien de zombies dans le placard de la BCE ?

Une entreprise dite "zombie", autrement dit mort vivant, est une entreprise qui ne dégage pas les bénéfices suffisants pour couvrir ses charges. Le crédit à taux très faible déversé par les banques centrales leur permet de prolonger leur sort de mort vivant. Mais attention à la remontée des taux qui annonce l'Apocalypse des zombies...

8 janvier 2017 - Chronique Agora

Normalement, une entreprise qui ne peut plus payer ses créditeurs fait faillite, non ?

Pas dans le monde dans lequel nous vivons. Les taux d'intérêt sont si bas et le financement est tellement facilité que les entreprises arrivent à cacher leur manque de profits en empruntant toujours plus. Elles refinancent leurs dettes en remboursant un prêt par un autre. Les entreprises zombies ressemblent au monstre de Frankenstein : les banquiers centraux ne cessent d'alimenter le mécanisme.

Combien d'entreprises insolvables existe-t-il ?

En juin, la BRI a fait le compte sur un échantillon d'économies développées. Sa définition d'une entreprise zombie ? Une entreprise âgée d'au moins 10 ans et qui ne peut couvrir ses charges financières aux taux d'intérêt actuels. En d'autres termes, il s'agit d'une estimation très conservatrice.

Le résultat a donné ce tableau, qui montre un pourcentage effroyablement élevé d'entreprise zombies et un taux encore plus effroyable d'infections zombies :

Pourcentage d'entreprises zombies

La suite à lire ici

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.