Appel de l’AG de l’université de Nanterre

 

8 février 2018

Nous, étudiants et personnels de Nanterre, réunie en Assemblée Générale ce mardi 6 février, réitérons notre rejet du plan Etudiants et du projet de loi Vidal. Cet ensemble de mesures vise à restreindre l’accès à l’université en institutionnalisant la sélection à l’entrée de la fac. De plus, comme si cela ne suffisait pas, le gouvernement veut individualiser les licences et les rendre “personnalisables” ce qui aura comme conséquence la disparition du droit à la compensation et aux rattrapages. En quoi cela va garantir la réussite des étudiants, comme le prétend la ministre?

Nous sommes mobilisés pour exiger : 

- Le retrait du plan Etudiant et de la réforme du Bac

- Un investissement massif de l’Etat dans nos facs et lycées

Apres la réussite des journées du 1er et 6 février, nous affirmons notre détermination à ne rien lâcher pour obtenir le retrait de cette loi. C’est pour cela que nous appelons l’ensemble des étudiant.es, lycéen.nes, personnel.les et enseignant. Parents à se mobiliser et à faire grève le 14 et 15 février. Nous invitons tous ceux et celles visées par la politique antisociale du gouvernement, salarié.e, retraité, chômeurs, etc… à nous rejoindre. Finalement, nous appelons l’interfédérale et la Coordination Nationale de l’Education à relayer et à construire ces dates.

Nous exigeons aux UFR et à la présidence de Nanterre la non-comptabilisation des absences lors des journées de grève.

Nous appelons l’ensemble des enseignant.es à respecter le droit de grève. Nous appelons à se joindre et à soutenir la mobilisation des étudiants sans-papiers le 14 février.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.