La classe patronale se radicalise, par Michael Wamen

On cesse les mouvements éparpillés et ont construit le tous ensemble et on met en échec la classe du fric...

9 février 2018 - Mickael Wamen (Front Social)

L’image contient peut-être : 2 personnes, texte

LA CLASSE PATRONALE SE RADICALISE....

Ils ont des méthodes brutales, ce sont de dangereux activistes de l'extrême fric ....

Ces mots, ne sont rien par rapport à ceux utilisés par le MEDEF pour parler d'un blocage d'une usine par quelques centaines de salariés très pacifistes, ou d' une manifestation ....

Mais, la violence, la vraie, celle occultée volontairement par les méfiais est la leur, ils utilisent les pires moyens de tortures mentales pour pousser à bout des salarié-e-s par centaines de milliers !!!

Nous étions cette semaine a un rassemblement de soutien à notre camarade Gael, nous avons pu en quelques instants entendre des témoignages forts de militants harcelés, menacés, intimidés, pour certains des mises à pied de plusieurs mois pour avoir fait de simples prises de parole ....

Ils tapent comme jamais, et quand ils retirent leurs plaintes ils s'assurent bien que l'état va poursuivre, historre de dire ce n'est plus nous, nous avons retiré nos plaintes, mais se délectent quand les militants sont condamnés à de la prison !!!

L'Etat, parlons en, les procureurs qui poursuivent, font appels quand les militants gagnent en première instance et vont en cassation, il faut broyer la possible contestation contre le pouvoir et du fric ....

Il y a une radicalisation de la classe financière, elle ne veut plus se contenter de licencier, délocaliser, elle veut, détruire !!

Elle a obtenu en 5 ans, ce dont elle rêve depuis des dizaines d'années, jamais notre classe n'a ete Aussi dispersée, voilà ce qu'a obtenu de plus important depuis des décennies ....

Le reste, n'est que broutilles pour eux, les ordonnances et les lois d'avant, ne sont rien pour eux, car ils savent que sans cette division, jamais ils n'auraient réussi à obtenir aussi facilement la mort du code du travail ....

Et oui, NOUS NE SERONS JAMAIS ASSEZ NOMBREUX POUR NOUS DIVISER AUTANT!!!!

Voilà ce qu'ils ont gagné de plus fort, aprés ils savent que si un jour l'unité revient de notre côté nous reprendrons un à un les acquis et conquis qu'ils nous ont volé !!!

Ils bossent donc non stop à mainetenir coûte que coûte cette division, si jamais un jour il y avait l'unité c'est pour eux la fin d'une époque glorieuse ....

Car OUI, nous sommes dans une époque glorieuse mais pour le fric et le MEDEF.

Il semblerait que la CGT nationale, veuille changer la donne, un communiqué hier patle de " et si on on y allait tous ensemble ..."

Donc, la structure a décidé de créer les conditions de l'unité la plus large et c'est une excelllente nouvelle, maintenant il faut une feuille de route, un calendrier.... nous devons œuvrer à un plan de bataille contre la classe financière qui veut nous exterminer ....

Aidons donc à la construction de ce mouvement vital pour notre classe, faisons en sorte que nous soyons des millions dans la rue, que nous bloquions leur monde et qu'enfin ils cessent de nous mépriser...

Il faut une vraie stratégie, pas une annonce suivie d'une journée éparpillée, non, une vraie stratégie comme ont le MEDEF et ce gouvernement...

De toute façon c'est une question de temps mais ca va plus tenir très longtemps, alors il serait bien que nous soyons à la hauteur de ce qui couve partout, si cela explose sans nous, nous aurons raté la totalité de notre action, nous devons agir et vite mais en ayant une idée précise de notre but ....

Non devons stopper le carnage actuel, ou des salarié-e-s ou anciens salarié-e-s se flinguent parce que le MEDEF a décidé de les détruire mentalement ....

Nous avons tout à gagner à nous unir, ils ont tout à perdre dans l'unité.....UNISSONS NOUS ....

Mai 68 Est un vieux souvenir qui laisse des espoirs dans sa possible répétition, mais, nous sommes actuellement Bien plus attaqués qu'avant 68, nous arrivions petit à petit à 1789 , un ROI, sa cour et nous, les riens ....

Et Mai 68, à aussi permis à des crapules de devenir des vedettes d'un. Mouvement qu'ils ont juste récupéré pour en faire un tremplin !!!!

Nous sommes en 2018 et cela fait des décennies qu'ils sont dans la même haine envers notre classe, ils ont individualisé la société à son maximum pour mieux arriver à leurs fins, ils ont Aussi mis
En Place la société de consommation, faisant ainsi changer grâvement les priorités, un plan de licenciements de 10.000 personnes ne fait pas bouger, les soldes amènent des émeutes ......

D'ici quelques temps, les médias du ROI, vont annoncer une réforme.sociale bénéfique à notre classe, l'arrêt de la fiche de paie socialsée, plus de rémunération que du salaire, un cadeau magnifique, une hausse magique du salaire, les patrons exultent, une augmentation qu'ils vont utiliser pour ne plus augmenter pendant 10 ans alors qu'ils n'auront fait qu'obtenir un cadeau de plus du pouvoir !!!!!

Et quelques mois apres, PRI VA TI SA TION....

Les caisses sont vides, quel dommage, il faut privatiser, la SÉCU, fini pôle emploi et la mort de la retraite par répartition.....

Et hop, une belle manœuvre pour placer tous les groupes privés qui attendent depuis quelques années et qui ont deja toiut préparé!!!!

Le ROI, leur a dit de patienter il sera celui qui leur offrira le bouquet final .....

Vous en voulez encore ou on dit STOP ???

On cesse les mouvements éparpillés et ont construit le tous ensemble et on met en échec la classe du fric...

S'unir pour ne plus subir !!!!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.