Mickael Wamen: Pourquoi organiser en juillet ce qu'on peut désorganiser en septembre?

Martinez et toute l'Intersyndicale ont refusé la mobilisation en juillet pour mieux démobiliser en septembre.

On passe pour des cons mais ça c’est rien ....

Les annonces de licenciements ne cessent de tomber ...

Des milliers d’ouvrie/res, salarié/es, sont paumé/es, perdu/es voir même tétanisé/es ...

Et on devrait attendre septembre ?

Mais bordel, les entreprises massacrent sans attendre, elles accélèrent même, entre le chantage et l’application sans délai des suppressions d’emplois ....

Qui peut encore défendre la ligne nationale ???

Les mandats valent ils a ce point autant de fermer sa gueule ?

On doit attendre un nouveau confinement que le pouvoir prépare en off, mais dont il ne cesse de parler par des messages à peine voilées...

Le Ségur qui est une enfilade sans nom !!!!

Oh... on est à ce point aussi chaos ?

NON, c’est la contre partie du partenariat qui nous tombe sur la gueule, certains viennent l’ouvrir en me traitant d’anti CGT mais laquelle ?

Celle qui depuis bien longtemps a vendue sa ligne pensant naïvement être d’égal a égal avec les patrons parce qu’ils nous ont laissé des miettes ???

Si c’est celle la, alors oui, je la trouve tellement à côté de la vraie vie des gens qu’elle en devient à aider le pouvoir à sa cause !!!

Comme dans tout, si la majorité reste silencieuse, elle ne pourra pas venir se plaindre, j’ai un peu de courage pour venir dire les choses mais je ne ferai pas seul contre un appareil, le courage de dire les chose ne fait pas tout ..

Le légitimisme doit être dépassé, car arrive le jour où on sera toutes et tous légitimes à avoir perdu toutes les luttes mais un chuttt vaut mieux que tu l’ouvres.....

La lutte est partout et nulle part, elle est surtout désorganisée, si l’appareil pense que l’on peut attendre septembre avec 99% de probabilité annoncée d’un nouveau confinement et que la majorité pense que ceux qui osent dire les choses sont des anti .... faudra rendre le tablier définitivement !

Le réveil va être douloureux, parce que bientôt ils n’auront plus besoin de payer la paix sociale, ils l’auront faite taire définitivement..

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.