Notre 14 juillet

Autour de l’appel à la mobilisation lancée notamment par les fédérations CGT et SUD Santé, les Unions Régionales Île de France de la CGT, de la FSU et de Solidaires invitent tous les travailleurs à manifester ce mardi 14 juillet à partir de 14H de République à Bastille.

Source : Arguments pour la lutte sociale

prise-bastille.jpg?w=816&h=9999Le 14 juillet 1789, sans demander d’autorisation au préfet de l’époque, le peuple de Paris prenait la Bastille, forteresse symbole de l’arbitraire absolutiste, et libérait les prisonniers victimes de ce même arbitraire. Ainsi commença la Grande Révolution Française qui fit trembler toutes les têtes couronnées, toutes les classes dirigeantes d’Europe, de Londres à Moscou, de Lisbonne à Stockholm, de Rome à Constantinople.

Depuis, la bourgeoisie a tenté de transformer le souvenir de cette grande journée d’élan révolutionnaire en un festival militariste, réservant la circulation aux seuls uniformes et oriflammes guerriers sur les Champs Élysées, un lieu dédié aux gloires impérialistes, à l’opposé de ce qui est aujourd’hui la Place de la Bastille. Ces uniformes et ces oriflammes incarnent plus le souvenir des guerres de conquête et de rapine, le massacre de la Commune de 1871, la boucherie des guerres inter-impérialistes, la répression coloniale en Indochine comme en Algérie que la volonté du peuple de se soulever pour imposer pour de vrai la liberté, l’égalité et la fraternité.

En 2020, alors que le pouvoir de Macron a eu à subir les élans du 17 novembre 2018 et des semaines suivantes, quand des centaines de milliers demandaient dans la rue sa démission, la poussée vers la grève générale du 5 décembre 2019, quand des millions étaient prêts à en découdre pour conserver retraites et conditions de vie et de travail, puis les effets de la crise sanitaire et ses ressorts sociaux, mettant en avant la primauté de la vie humaine, de la santé pour tous sur la recherche des profits, ce 14 juillet va voir aussi l’expression de la volonté de ceux d’en bas d’exiger leur du pour avoir les moyens de vivre et de se soigner tous.

Autour de l’appel à la mobilisation lancée notamment par les fédérations CGT et SUD Santé, les Unions Régionales Île de France de la CGT, de la FSU et de Solidaires invitent tous les travailleurs à manifester ce mardi 14 juillet à partir de 14H de République à Bastille.

Dans de nombreux endroits en France, des appels similaires vont être lancés mettant en avant les besoins sociaux en termes de santé, de service public, de maintien des emplois et des salaires. En s’exprimant ainsi, ces mobilisations traceront en filigrane la perspective de se débarrasser d’un régime et d’un système qui fonctionnent au profit de l’infime minorité capitaliste contre l’immense majorité sociale.

La rédaction d’APLS invite ses lecteurs à prendre toute leur place pour le succès de ces manifestations qui seront aussi l’occasion de réaffirmer le droit de manifester là où Macron et ses gouvernements successifs ne rêvent que de bâillonner ceux d’en bas.

Parmi les couches les plus exploitées de cette société, dans la grande armée des « invisibles mais indispensables », les sans papiers incarnent une situation d’exploitation illustrative du fonctionnement de cette société. Après le succès de la manifestation parisienne du 30 mai initiée par les sans papiers, manifestation qui marqua la reconquête du droit de manifester contre le bâton macroniste, divers collectifs préparent la perspective d’un Acte 3 portant les revendications de régularisation des Sans-Papiers, de fermeture des CRA (Centres de rétention administrative), et de logement pour toutes et tous, avec une convergence de différentes marches qui se dirigeront vers l’Élysée le 17 octobre. Cette mobilisation requiert un soutien plein et une préparation puissante.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.