La milice macronale met en GAV les résistants à la dictature du Tchad

Ce lundi 19 novembre avait lieu une manifestation de Tchadien.ne.s contre la venue du dictateur Idriss Déby à Paris.

Source: UNEF Tacle 

LA FRANCE COMPLICE DU DICTATEUR DÉBY

Depuis sa prise de pouvoir par la force en 1990, Deby organise des simulacres d'élection, fait enfermer ses opposant-e-s politiques ainsi que des syndicalistes, matte les révoltes, et détourne les revenus du pays pour des dépenses d'armement (un tiers du budget du pays) pour maintenir au pouvoir un régime corrompu qui privilégié les plus riches.

Quelle est la réaction de la police ? Arrêter les personnes qui manifestaient et mettre en garde-à-vue quinze d'entre-elles. Rien d'étonnant, puisque la France est un des principaux fourniteurs d'armes du régime tchadien.

Nous exigeons la libération immédiate de ces militant-e-s, ainsi que l'arrêt des ventes d'armes et le retrait des troupes françaises ! L'Etat français doit cesser d'être complice des dictatures et de favoriser l'intérêt des capitalistes au détriment de la majeure partie des gens.

Solidarité internationaliste !

L’image contient peut-être : 9 personnes, personnes souriantes, personnes debout et plein air 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.