Dossier « Macron, Hollande, Sarko et l’UE m’ont tué »

 Revue de presse Regards

-"J’accuse Macron, Hollande, Sarkozy et l’Union européenne de m’avoir tué, en créant des incertitudes sur l’avenir de tous-tes. J’accuse aussi Le Pen et les éditorialistes d’avoir créé des peurs plus que secondaires." (Le message de l’étudiant qui s’est immolé par le feu devant le Crous de Lyon est sans doute trop clair pour qu’il intéresse les Barbier, Apathie, Cohen et autres éditorialistes. Mieux vaut le couvrir d’un voile...islamique ou non. : https://fr.sputniknews.com/france/201911091042399999-lyon-avant-de-se-bruler-a-90-letudiant-a-accuse-macron-hollande-sarkozy-et-lue-de-lavoir-tue/

-"Je ne pense pas qu’on puisse dire que c’est un acte politique." (Amélie de Montchalin, secrétaire d’Etat chargée des affaires européennes, sur Public Sénat ; de plus en plus fort ; vidéo) : https://www.dailymotion.com/video/x7nxnxv

 Au cours du Conseil des ministres, Emmanuel Macron a exprimé "de l’empathie et de la compassion" et a demandé au gouvernement "la plus grande vigilance et le meilleur accompagnement possible" de l’étudiant qui s’est immolé par le feu. Pour la porte-parole Sibeth Ndiaye,"rien" ne pouvait "justifier que des violences puissent être commises malgré l’événement tragique". "Il faut se refuser à toute instrumentalisation politique" sur ce sujet. Ce que le Président et le gouvernement se refusent, c’est de prononcer le mot que tous les Français ont en tête : "précarité" ! Messieurs les éditorialistes, l’acte II du quinquennat est-il si différent de l’acte I ?Pour moi, les propos tenus à ce Conseil des ministres sont les mêmes que ceux qui avaient "salué" l’entrée en action des Gilets jaunes, il y a un an. : https://www.lepoint.fr/politique/etudiant-immole-rien-ne-peut-justifier-les-violences-commises-porte-parole-du-gouvernement-13-11-2019-2347111_20.php

-Retrouver ce compte-rendu ici. Si j’étais encore étudiant, je le diffuserais sur les réseaux sociaux ; vidéo : https://www.gouvernement.fr/conseil-des-ministres/2019-11-13

 "Ces chialeuses d’étudiants !" (Pablo Mira, hier sur France Inter, en présence de la porte-parole du gouvernement ; vidéo) : https://www.youtube.com/watch?v=qFzkr5ZzsH8

 "Quatre chiffres qui révèlent la précarité étudiante." (Emilie Gautreau) : https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/precarite-etudiante-de-quoi-parle-t-on_3699589.html

 "J’ai un euro par jour pour manger" : trois étudiants témoignent de leur grande précarité (Guillemette Jeannot) : https://www.francetvinfo.fr/societe/education/j-ai-un-euro-par-jour-pour-manger-trois-etudiants-temoignent-de-leur-grande-precarite_3699885.html

 A Lille, des étudiants ont empêché François Hollande de s’exprimer ; vidéo. Significatif, dans son interview de François Ruffin sur France 5 (voir en rubrique Politique) Patrick Cohen interroge le député sur "cette violence", en omettant l’immolation qui l’a provoquée : https://www.youtube.com/watch?v=xirYhmhojyc

-"Ce qui est insupportable pour beaucoup de nos concitoyens, c’est l’incertitude, le flou, l’incompréhension. L’idée que ceux qui décident ne connaissent pas la vie réelle, c’est insupportable pour les citoyens" (...) Je suis inquiet pour mon pays. Il faut ouvrir les discussions". L’ancien président de la République est longuement revenu sur la nuit des attentats du 13 novembre 2015. Il était interrogé par Jean-Jacques Bourdin ; vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=-8HZfGCyZ4Y

 L’étudiant qui s’est immolé, "C’est un drame, j’ai une pensée pour lui" et "pour ses proches". (Gabriel Attal, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse ; interrogé par Jean-François Achilli, sur France Info ; vidéo) : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/19h20-politique/etudiant-immole-par-le-feu-a-lyon-c-est-un-drame-j-ai-une-pensee-pour-lui-et-pour-ses-proches-reagit-gabriel-attal_3679727.html

-"Le drame de la précarité" ; vidéo, amener le curseur sur 5:33) :

https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/franceinfo/21h-minuit/21-heures/jt-le-jt-de-21h-de-franceinfo-mardi-12-novembre-2019_3700133.html

-La réaction de Mélanie Luce, présidente de l’UNEF, au JT de France Info ; vidéo, amener le curseur sur 7:57  : https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/franceinfo/21h-minuit/21-heures/jt-le-jt-de-21h-de-franceinfo-mardi-12-novembre-2019_3700133.html

-"Le gouvernement n’entend pas ce cri de désespoir des étudiants." (Pierre Ouzoulias, sénateur communiste du Val-de-Marne ; vidéo) : https://www.dailymotion.com/video/x7nxug1

-"La précarité est un vrai sujet. Ces étudiants sont les enfants des Gilets jaunes." (...) "C’est sur toute la planète qu’il se passe quelque chose contre la précarité, contre les inégalités." (...) "Il y a une remise en cause du modèle social dans lequel on est." (...) "On peut faire la différence entre un artiste et l’homme quand il est mort depuis très longtemps." (...) "J’ai la conviction de sa culpabilité. J’irai pas voir le film et j’en suis très triste." (Laurence Rossignol, sénatrice PS de l’Oise, ancienne ministre de François Hollande ; interrogée par Caroline Roux ; vidéo) : https://www.youtube.com/watch?v=c61sXiZMq1Y

 "Une journée d’actions pour dénoncer la précarité étudiante." (Camille Stromboni ; vidéos) : https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/11/12/immolation-d-un-etudiant-a-lyon-une-journee-d-emotion-et-d-actions-pour-denoncer-la-precarite-etudiante_6018911_3224.html?xtor

-"Un étudiant sur deux est obligé de travailler pour pouvoir vivre. Quand on fait des études, on devrait pouvoir se concentrer à 100% sur ses études. Ce drame est révélateur de la situation de précarité." (...) "Le gouvernement considère que soigner des gens est une dépense, sa politique c’est de réduire les services publics, les salaires. Les agents hospitaliers ont besoin d’avoir des qualifications reconnues, des effectifs et des lits supplémentaires." (...) "Je me réjouis que les Gilets Jaunes appellent à la convergence des luttes. Des gilets rouges de la CGT seront aux côtés des Gilets Jaunes, samedi." (...) "Il y a un fort désaccord dans l’opinion publique sur ce changement fondamental de système de retraite." (...) "La démocratie, c’est pas Dieu à l’Elysée qui décide pour tout le monde de ce qui est bon ou pas." (...) "On peut éviter la grève du 5 décembre si le gouvernement agit." (Philippe Martinez, secrétaire de la CGT ; interrogé par Patrick Roger sur Sud Radio ; vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=nihsPqCudBw

-"D’abord, il y a la réalité. Si on prend ce jeune étudiant, c’est la réalité de la précarité. Il y a des réalités sociales, territoriales qui sont difficiles. Il ne faut pas le nier. On a une montée du mécontentement qu’on a déjà connu l’année dernière. On ne sait plus où on va." (...) "Le système actuel des retraites, il n’est pas juste. Les femmes ont 30% de retraite en moins." (...) "Il faut que le gouvernement dise s’il veut faire une réforme financière, qu’il l’assume. S’il court deux lièvres (financière et universelle juste), il se plante." (...) "Le débat est mal parti parce que le gouvernement ne pose pas le bon sujet en disant voila la réforme que l’on veut faire." (...) "Pour la CFDT, on est en phase de discussion, pour une réforme qu’on a souhaité. Il faut que le gouvernement dise clairement que c’est cette réforme qu’il veut, (et nous discutons de ses modalités). S’il veut une réforme financière, la CFDT n’en sera plus." (Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT ; interrogé par Guillaume Durand, dans le rôle du gouvernement ; vidéo) : https://www.dailymotion.com/video/x7nxn3v

"La précarité doit cesser de tuer." (Maxence Sorel) : https://www.telerama.fr/monde/immolation-dun-etudiant-a-lyon-la-precarite-doit-cesser-de-tuer,n6515898.php#xtor

 "Son geste en dit beaucoup sur la situation étudiante actuelle" (Maïté Darnault, correspondante à Lyon) : https://www.liberation.fr/france/2019/11/12/immolation-a-lyon-son-geste-en-dit-beaucoup-sur-la-situation-etudiante-actuelle_1762952?xtor

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.