Le coup d'Etat militaire contre Morales se consolide

Un résumé de la situation et quelques vidéos illustrations

Par Virginia de la Siega

La « présidente » autoproclamé Jeanine Añez a désigné de nouveaux chefs des forces armées, qui lui ont remis l'écharpe présidentielle. En même temps, après une assemblée, le peuple d’El Alto, bastion ouvrier proche de La Paz, divisé autour de la position envers Morales (un secteur est « masiste » et l'autre est indépendant) ont trouvé deux points d’accord : a) se mobiliser en défense de la Whipala, le drapeau des 36 ethnies indigènes, et contre le racisme des golpistes. On parle déjà de la « Révolution des whipalas » et b) la lutte contre le coup d’Etat.

La peur du gouvernement illégitime est que La Paz soit assiégée, puisque la mobilisation a commencé des régions rurales et tout le monde converge sur La Paz. La police a déjà tué deux manifestants (il y a un troisième cas pas confirmé) dans la région de Santa Cruz (le centre du secteur golpiste). Les réseaux sociaux parlent d’une répression sans contrôle à cause du fait que jusqu’à la nuit dernière les groupes de militaires agissait en toute impunité avec des listes de membres du MAS qui devraient être assassiné.e.s. Le Conseil Latino-Américain pour la justice et la démocratie, qui fait partie du Groupe de Puebla, et dont fait partie entre autres l’ancien juge Baltasar Garzon, ont tous les deux demandé l’intervention de la Commission Interaméricaine de droits de l’homme.  Ils ont aussi dénoncé les « détentions citoyennes » des opposants au coup qui sont après envoyés aux commissariats accusés de n’importe quoi. 

Au niveau international, la OEA et les gouvernements américain, colombien et l’UE ont reconnu Añez comme présidente par intérim. En Argentine, Macri refuse de parler de coup militaire, mais le Sénat et la chambre de députés viennent de répudier le coup en Bolivie et de demander au président de donner asile politique à tous les bolivien.ne.s qui le sollicitent avec le seul vote contre—avec quelques exceptions—des sénateurs et députés macristes.

Vidéos en complément:

https://www.pagina12.com.ar/230952-el-golpe-contra-evo-se-consolida-en-bolivia

https://www.pagina12.com.ar/230930-el-senado-rechazo-el-golpe-contra-evo

https://www.pagina12.com.ar/230898-la-policia-boliviana-continua-la-represion-a-los-simpatizant?cx_testId=3&cx_testVariant=cx_1&cx_artPos=2#cxrecs_s

https://www.pagina12.com.ar/230919-alerta-del-grupo-de-puebla

https://www.pagina12.com.ar/230954-todos-los-bloques-salvo-cambiemos-repudiaron-el-golpe-en-bol

http://www.laizquierdadiario.com/Bolivia-pese-a-la-dura-represion-decenas-de-miles-marcharon-a-La-Paz-contra-los-golpistas

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.