Le maire de New York, Bill De Blasio, soutient Bernie Sanders

 Source: Blog de Nicolas Maury

Le maire démocrate de New York, Bill de Blasio ou « Progressive Bill », a annoncé vendredi qu’il soutient le candidat Bernie Sanders dans la primaire démocrate – article et traduction Nico Maury

Le maire de New York, Bill de Blasio, soutient Bernie Sanders

Bill De Blasio, un progressiste reconnu au Parti démocrate accusé d’être lui aussi un communiste, se rendra avec Bernie Sanders dimanche et lundi au Nevada, qui tient ses caucus le 22 février.

« Les New-Yorkais ne connaissent que trop bien les dégâts causés par la xénophobie, l’intolérance et l’insouciance de Donald Trump, et Bernie est le candidat qui peut le battre et mettre un terme a sa politique » a déclaré Bill de Blasio.

« J’ai appelé à un programme audacieux et progressiste, et c’est exactement ce que le sénateur Sanders défend depuis des décennies. »

Un soutien de poids pour Bernie Sanders.

—————————-

(Afp) Il y a quatre ans, le maire démocrate lui avait préféré Hillary Clinton.

Bill de Blasio, ici à Washington le 23 janvier

SIPA USA/PA IMAGES - Bill de Blasio, ici à Washington le 23 janvier 2020.

ÉTATS-UNIS – Le maire de New York, Bill de Blasio, a apporté vendredi 14 février son soutien à Bernie Sanders dans la primaire démocrate, rapporte le New York Times.

Dans un communiqué publié par la campagne de Bernie Sanders, Bill de Blasio déclare qu’il soutient le sénateur du Vermont parce qu’il “se tient aux côtés des familles de travailleurs” et qu’il est le bon candidat pour affronter Donald Trump.

“J’ai appelé à un programme audacieux et progressiste, et c’est exactement ce que le sénateur Sanders défend depuis des décennies”, affirme le maire démocrate de New York.

Ce choix est un renversement par rapport à 2016, où il avait soutenu Hillary Clinton et non Bernie Sanders.

Ce n’est toutefois pas tout à fait inattendu. Bill de Blasio avait en effet déclaré l’été dernier qu’après coup, il pensait que Bernie Sanders aurait remporté l’élection présidentielle de 2016 s’il avait été nommé.

Notons également que Bill de Blasio s’est positionné seulement après la victoire de Bernie Sanders dans le New Hampshire (25,7% des votes) et sa deuxième place dans l’Iowa (26,1%), ce qui en fait un favori pour la nomination.

Bill de Blasio doit voyager avec Bernie Sanders dimanche et lundi dans le Nevada, où ils apparaîtront ensemble lors d’événements de prospection en vue du caucus du 22 février dans cet État.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.