Travail sous-payé, pesticides… Les labels bio en perte de crédibilité

Les labels bio répondent-ils vraiment aux attentes des consommateurs ? Certes, l’usage des produits phytosanitaires est interdit mais ni le label européen, ni le tricolore AB n’empêchent la certification de tomates sous-serre vendus à l’autre bout de l’Espagne et cultivés par des travailleurs sous-payés.

15% des produits bio contiennent des pesticides contre 97% dans l'agriculture conventionnelle.

Novethic – 16/10/2017 – Marina Fabre

 C’est du « conventionnel sans pesticide », déplore le patron de Biocoop. 

Suite: Novethic

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.