Jugement : victoire sans appel pour les postiers et postières du 92

18 janvier 2019

Même licencié Gaël Quirante a les mêmes droits que les autres representantEs syndicaux !

Victoire ! Le tribunal vient de débouter La Poste de toutes ses demandes et condamne La Poste à payer 4000 euros. La décision fera date, comme jurisprudence en faveur du droit syndical, du droit grève en général mais aussi à La Poste.

Nous reviendrons, en détail, sur cette décision dans les prochains jours. Mais tout de même savourons ces lignes, surtout après que les chefs de centre et autres cadres aient usé des huissiers, policiers et autres menaces en tout genre pour tenter de limiter notre droit de grève et notre droit syndical à circuler librement !

Le jugement dit : « L’accord du 4 décembre 1998 sur l’exercice du droit syndical en vigueur et applicable à l’espèce Tout représentant syndical appartenant ou non à La Poste bénéficie d’un libre accès, cette présence n’étant pas subordonnée à une autorisation du chef de service ou d’établissement qui doit simplement en être informé au préalable » ...

Donnez à LA CAISSE DE GRÈVE : -Sur internet : https://www.lepotcommun.fr/pot/kgmfkl66 -

Virement : sur le compte SUD POSTE HAUTS DE SEINE : IBAN FR76 4255 9100 0008 0033 2571 214 -

Chèques à l’ordre de SUD Poste 92, mention « solidarité grévistes au dos » à envoyer à SUD Poste 92, 51 rue Jean Bonal 92250 La Garenne-Colombes.

© sudposte.hautsdeseine

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.