Aude Lancelin répond à Griveaux et Castaner sur "l’affaire Finkielkraut"

Aude Lancelin répond à un gouvernement aux abois qui n'a plus comme protection que de transformer la police en milice personnelle ultra violente du désordre le plus violent et d'user de fake news à base d'antisémitisme.

18 février 2019

Les brèves publiées dans cette rubrique « Informations et analyses » le sont à titre d'information et n'engagent pas la Tendance CLAIRE.

DzoPPJrX0AAjnr7.jpg:large

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.