L'antisémitisme, une horreur, l'antisionisme, un antidote contre l'horreur !

Un consensus national est en train de se réaliser autour d’un appel des partis politiques à manifester mardi 19 février pour dire : « ça suffit, l’antisémitisme ce n’est pas la France » : belle réaction républicaine saluée de toutes parts sauf que cet unanimisme masque une réalité politique plus contrastée sur le terrain de la lutte anti raciste !

18.2.19 - NPA 34

 Un billet de 2016 hélas toujours d'actualité

 

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2019-02-18%2Ba%25CC%2580%2B13.43.37.png

Par Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontières, professeur associé à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris.

Selon Manuel Valls, l’antisionisme est « tout simplement le synonyme de l’antisémitisme et de la haine d’Israël ». Prononcée le 7 mars lors du dernier dîner annuel du Crif (Conseil représentatif des juifs de France), organisme principalement dédié à la défense des gouvernements israéliens successifs auprès des autorités françaises, cette accusation vise à faire peser un soupçon indistinct d’infamie sur les mouvements de solidarité avec les Palestiniens. Voire à les criminaliser, comme on le constate avec la pénalisation des appels au boycott des produits israéliens en provenance des territoires occupés. Cliquer ici

 Dominique Vidal : confondre antisionisme et antisémitisme est une « erreur majeure » (interview)

 

Lecture ci-dessus pour résister à ceci

 

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2019-02-18%2Ba%25CC%2580%2B13.47.19.png

Cliquer ici

 

L'antisionisme, vital pour éviter l'instrumentalisation politicienne, voire raciste (antimusulmane, négrophobe...), de la lutte intransigeante contre l'antisémitisme...

 

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2019-02-18%2Ba%25CC%2580%2B13.52.08.png

  Cliquer ici

 

 A propos d'un Etat qui surjoue l'opposition à l'antisémitisme pour occulter ses phobies racistes

 

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2019-02-18%2Ba%25CC%2580%2B14.00.26.png

Alors que le procès de l'ancien boxeur professionnel s'ouvre ce mercredi à Paris, deux sociologues reviennent sur les propos du chef de l'Etat commentant sa vidéo d'excuses et dénoncent un racisme et un mépris de classe. Cliquer ici

"Gilets jaunes" : le "boxeur" Christophe Dettinger condamné à un an ferme, aménageable en semi-liberté

 

))))))))))))))))))))))))))))

 "Quand vous entendez dire du mal des juifs, dressez l’oreille, on parle de vous." (Frantz Fanon)

(((((((((((((((((((((((((((

 

Alors...

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2019-02-18%2Ba%25CC%2580%2B14.18.41.png

Un consensus national est en train de se réaliser autour d’un appel des partis politiques à manifester mardi 19 février pour dire : « ça suffit, l’antisémitisme ce n’est pas la France » : belle réaction républicaine saluée de toutes parts sauf que cet unanimisme masque une réalité politique plus contrastée sur le terrain de la lutte anti raciste !

On ne peut pas continuer à appeler à faire barrage au Rassemblement National en pratiquant la grille de lecture de l’extrême droite, tenir des propos qui légitiment le racisme que l’on prétend combattre, banaliser la parole islamophobe, critiquer Salvini en refusant de faire accoster l’Aquarius et en organisant la chasse à l’homme noir à nos frontières, déformer la laïcité à des fins d’exclusion, instrumentaliser l’antisémitisme pour stigmatiser les gilets jaunes et faire taire la protestation, accuser d’antisémitisme ceux qui critiquent le la politique israélienne à l’encontre les palestiniens, dévoyer les revendications sociales sur le terrain identitaire, être sur le terrain du racisme en essentialisant les roms, les arabes, les musulmans, les noirs, les asiatiques, discourir sur l’égalité républicaine en ignorant les contrôles au facies, les discriminations racistes à l’emploi et au logement, s’indigner de façon sélective en ignorant que ces dernières semaines et ces derniers mois des tags ont aussi appelé à tuer les arabes, à mettre dehors les nègres, les bicots, les arabes, les bougnouls à mettre l’islam dehors.

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2019-02-18%2Ba%25CC%2580%2B14.19.32.png

 


Frantz Fanon dans Peau Noire Masques Blancs déclarait : Quand vous entendez dire du mal des juifs, dressez l’oreille, on parle de vous. 

Une façon de dire que la lutte contre le racisme ne se divise pas ! Le combat contre l’antisémitisme et toutes les formes de racisme se mène de front sans hiérarchie, sans ambiguïté, sans instrumentalisation et en toutes circonstances. Cliquer ici

 Sur les chiffres de la montée de l'antisémitisme


Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2019-02-18%2Ba%25CC%2580%2B14.42.30.png

En préambule, précisons une évidence : chacun de ces actes est insupportable en soi. C'est justement une des raisons pour lesquelles le traitement sous l'angle d'une variation, d'une année à l'autre, pose d'importants problèmes de méthodologie.

Cliquer ici

 

A lire aussi 

 

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2017-10-05%2Ba%25CC%2580%2B23.53.56.png

 

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2019-02-18%2Ba%25CC%2580%2B14.24.44.png

 Cliquer ici

L’extrême droite, ennemie du mouvement des Gilets jaunesPour conclure, et oui, avec BDS 34 et les Gilets Jaunes...

 

Capture%2Bd%25E2%2580%2599e%25CC%2581cran%2B2019-02-18%2Ba%25CC%2580%2B14.36.36.png


Sous la protection des Gilets jaunes le stand de la Campagne BDS France était à nouveau place de la Comédie samedi 16 février  pour dénoncer les actes antisémites et répondre aux attaques désignant les Gilets jaunes et BDS comme coupables directs et indirects des actes  commis à Paris le week-end dernier. Cliquer ici

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.