Appel de l’AG interpro 92 du 17 septembre 2020

"La logique de regroupement de toutes les forces et secteurs qui veulent préparer une mobilisation d'ensemble doit se construire à l'échelon nationale. Nous proposons une rencontre nationale des secteurs, syndicats, comités, AG dès octobre. Nous sommes disponibles pour participer à l'organisation d'une telle échéance.

 Pour se doter d’un plan de mobilisation : regrouper les forces dans le 92 et au-delà

La rentrée scolaire constitue une occasion pour les directions d'entreprise et pour le gouvernement d’accélérer l'offensive contre nos conditions de vie et de travail.

La crise sanitaire est sous-estimée quand il s'agit de réellement donner des moyens face aux contaminations, et elle est instrumentalisée pour réduire nos droits démocratiques en restreignant notamment notre droit à manifester.

Hier présenté.e.s comme des héroïnes et des héros, les travailleurs dits "essentiels" de la santé, du nettoyage, des transports... nous nous faisons réprimer quand nous prenons la parole et que nous manifestons. Quant au télé-travail, il est utilisé dans de nombreuses entreprises pour désagréger les collectifs de travail et supprimer des emplois.

*Mais la pression patronale et les dispositifs policiers n'ont pas empêché les luttes de reprendre* du côté des Sans-Papiers, des luttes antiracistes, ou avec les millliers de manifestants le 12 septembre à l'appel Gilets Jaunes.

La date de grève d'aujourd'hui est une occasion pour nous de maintenir et renforcer les liens interprofessionnels entre différents secteurs professionnels et la jeunesse. *Ces liens, cette capacité à se mobiliser ensemble est précieuse : elle a porté ses fruits début septembre pour gagner des dédoublements de classe à Gennevilliers.*

Nous proposons d'élargir le périmètre des forces et des secteurs prêts à se regrouper dans le 92 : *nous mettons en débat une rencontre des UD pour la mise en place d’une AG interpro la plus large et la plus unitaire possible*, dans la perspective du renforcement des liens entre les luttes dans notre département et au-delà. En ce qui nous concerne nous maintenons nous maintenons nos liens et décidons de sortir un matériel.

Cette logique de regroupement de toutes les forces et secteurs qui veulent préparer une mobilisation d'ensemble doit se construire à l'échelon nationale : *nous proposons une rencontre nationale des secteurs, syndicats, comités, AG dès octobre*. Nous sommes disponibles pour participer à l'organisation d'une telle échéance.

Nous appelons tout particulièrement à soutenir deux luttes en cours dans le 92

-*les salariés Sans-Papiers de la mairie de Sèvres sont en grève depuis près d'un an* pour obtenir leur régularisation. Donnez à la caisse de grève pour les aider à tenir : https://www.lepotsolidaire.fr/pot/2ixx9r98

-la lutte des étudiants Sans-facs de l'université de Nanterre : 170 dossiers ont été déposés, toutes et tous refusés à l'entrée de la fac en raison de leur quartier ou de leur pays d'origine.

Soyons présentes et présents aux côtés de nos camarades en lutte et/ou visés par la répression :

-*23 septembre* : Rassemblement en soutien à *Hassan du dépôt RATP de Nanterre* convoqué en commission disciplinaire

-*28 septembre* : RDV 8h devant le TGI de Paris pour le *procès de Nourdine de la Poste*

-*8 octobre* : Rassemblement devant le Conseil Municipal de Sèvres en *soutien aux salaires sans papiers*

-*12 octobre* : Rassemblement en soutien aux *4 enseignants de Melle*

-13 octobre : procès en appel de *Victor et Roga, militants de l'université de Nanterre, condamnés en première instance à de la prison*

-*17 octobre* : marche des Solidarités

*VOTES : 40 pour, 0 contre, 0 abstentions, 0 NPPV*

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes assises et intérieur

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.