GROS MAUX ..., par Mickael Wamen

 

Aucune description de photo disponible.

Ils ont inventé un dialecte, un phrasé pour dire et redire les choses, il faut au delà des images , des mots puissants, détournés volontairement ...

Biensur cela n’est pas nouveau, depuis l’arrivée des socialos ça c’est juste accéléré .....

Quelques exemples de leurs codes :

- une grève des transports = prise d’otages....

- une vitrine cassée = du terrorisme...

- un magasin saccagée = un attentat ...

Par contre ...

- un œil, une main, un jambe, arraché, broyé = violence légitime...

- une usine qui ferme et qui détruit 1000 emplois = un plan de sauvegarde....

- la radiation de milliers chômeurs = baisse du chômage ...

Pas un jour, une heure, où ils utilisent un vocabulaire d’une violence inouïe !!!!

Le castagneur ne cesse de dire et redire, assassins, terroristes....

C’est devenu leur mode de communication, ils ont inventé en plus de l’image, une façon ultra violente de répéter en boucle des mots, voyous, bandits, preneurs d’otages, criminels, assassins....

Condamnons sans limite leurs propos honteux, qui sont ceux d’une élite qui perd pied par peur, peur de voir qu’une partie du peuple a décidé de ne rien lâcher et ce malgré de vulgaires et énormes manipulations....

Nous devons CONDAMNER, le pouvoir qui devient totalement dingue et se radicalise, c’est eux qui doivent être condamné et personne d’autres !!!!

Cela fait plaisir de voir des gilets jaunes leur tenir tête sur leurs chaînes, eux au moins ils ne
Condamnent que le pouvoir contrairement à d’autres ...!!!

Leurs mots sont choisis, alors que la seule réponse face à tous les maux serait, un partage du fric, des richesses, mais les plus vulgaires dans cela sont ceux qui se goinfrent et sont à la source de tout ce qui se passe ....

A suivre .....

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.