Décès de Ruth Bader Guinsberg, icône des Etats-Unis progressistes

Ruth Bader Ginsburg, doyenne de la Cour suprême américaine, s'est éteinte vendredi à l'âge de 87 ans. Cette juge progressiste, icône féministe, a marqué l'histoire en luttant notamment pour l'égalité des sexes. Elle laisse un siège vide dans une institution que le président républicain Donald Trump a promis de remplir de juges conservateurs.

Ruth Bader Ginsburg, le 30 novembre 2018 à Washington, DC.  MANDEL NGAN / AFP

La juge Ruth Bader Ginsburg , a succombé à un cancer à l'âge de 87 ans. Le camp progressiste aux États-Unis la considèrait comme une icône de la lutte féministe, championne de la cause des femmes, des minorités ou encore de l'environnement.

Ses votes furent décisif dans la lutte pour l’égalité des sexes, l’avortement, le mariage homosexuel et les droits des immigrés.

La jeune génération, l’avait surnommée “Notorious RBG”, en référence au rappeur Notorious BIG. Elle a fait l’objet d’un film biographique “Une femme d’exception”dont voici le trailer:

Une femme d'exception - La Bande Annonce VF © Films Tous Publics

Avec un siège vacant à la cour suprême, le président américain a la possibilité de “nommer un ultra-conservateur”, et faire pencher encore plus à droite une Cour suprême déjà majoritairement conservatrice.

Ruth Bader Ginsburg aurait dicté un communiqué à sa petite-fille, quelques jours avant sa mort : “Mon souhait le plus cher est de ne pas être remplacée avant que le nouveau président ne soit élu”.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.