Procès inique contre les trois de Nanterre renvoyé au 19 septembre

Les trois de Nanterre devaient passer en procès. Ils sont accusés, sans fondement aucun, de violence sur la police, alors que ce sont 100 CRS qui se sont abattus le 9 avril sur une AG de 120 personnes, matraquant, gazant, séquestrant les étudiants, mettant en GAV 7 et en inculpant 3. Le procès renvoyé au 19 septembre sera un rassemblement contre la répression du mouvement social.

© UNEFTACLE
© sudposte.hautsdeseine

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.