Un gouvernement de cyniques, Vidal et Attal des chacals

Pour boucler le budget 2019, le gouvernement a décidé de supprimer 35 millions d’euros de crédits réservés au financement de la vie étudiante et des bourses. Après l'immolation de Anas à Lyon...Seule la grève générale, à partir du 5 décembre permettra d'en finir avec la marche vers la barbarie.

Source: UNEF Tacle

Il y a quelques jours un étudiant lyonnais s'est immolé devant le CROUS en raison de la précarité accrue qu'il vivait au quotidien,et dénonçant la responsabilité de Sarkozy, Hollande et Macron et de leurs politiques gouvernementale.
La colère monte dans les universités. La semaine dernière un millier d'étudiants ont manifestés jusque dans la cour du ministère, les opérations CROUS gratuit se développent, et les assemblée générales se multiplient, 800 personnes à Lyon, 500 à Toulouse. Ces assemblées où se discute la nécessaire massification et amplification du mouvement, où l'on discute et vote la jonction au 5 décembre, et où les revendications vont de la simple revalorisation ou augmentation des bourses, à la création d'un salaire étudiant, d'une allocation d'études payée par le patronat !

Face à cela, les ministres Vidal et Attal disent avancer, et en font mine en tentant de faire disparaître le mouvement en recevant des syndicats étudiants jouant le jeu. La seule réponse du gouvernement c'est la création d'un numéro vert d'urgence pour les étudiants !
Mais en parallèle ils décident de supprimer 35 millions d’euros de crédits réservés au financement de la vie étudiante et des bourses (compris dans une annulation de 322 millions d'euros du budget de l'ESR). 100 millions de crédits ont été supprimé en 2 ans, alors que Vidal et Attal disent agir pour les étudiants. Qu'ils arrêtent tout de suite !

Le gouvernement se fiche de nous, se moque des étudiants et de leurs conditions de vie ! Il est temos d'en finir avec ces dirigeants et leur politique !
Partout dans les facs, réunissons nous en AG, multiplions les actions et joignons nous au 5 décembre, pour en finir avec cette politique antisociale !

 Le gouvernement retire 35 millions d’euros au budget des étudiants -PUBLICSENAT.FR

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.