De Gaulle en 68 a préféré le PCF à l'armée...

Il a fallu en Mai 68 toute l'intelligence de Pompidou pour convaincre De Gaulle qu'il était moins coûteux de négocier avec le PCF que d'affronter le mouvement social avec l'armée. Macron, lui, est face à un mouvement social qu'aucun parti heureusement ne peut éteindre. Il se met dans les mains des bandes armées du capital et prend le risque d'une révolution.

Le sort tragique du mouvement de 1968 s'est joué dans les 4 jours ci-dessous décrits dans ma série "1968". La leçon est claire: faute d'organisations pouvant étouffer le mouvement social, Macron n'a lui qu'un instrument: la sauvagerie des hordes du capital. Qu'il reste à paralyser par une grève générale et toutes les actions nécessaires qui l'accompagne.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.