On retourne user nos godasses...

Le coup de gueule de MICKAEL WAMEN

24 septembre 2018

En octobre on y retourne, les dates tombent comme les feuilles, chaque jour une nouvelle date de mobilisation !!!

Je pensais qu’en marche c’était le nom d’un parti d’extrême de la finance et non un moyen de les combattre ....

Nous repartons sur les mêmes bases, multiplication des rassemblements....

27.09 lycees pro
3.10 retraités
4.10 santé
9.10 interpro
18.10 retraités
Plus les manifs à caractère regional....

Et les réunions qui débutent, des millards d’économies réclamés par le ROI sur l’assurance chômage .... la dégressivité, la responsabilisation des privé-e-s d’emploi ....

Suppressions des cotisations salariales, autrement dit, la mort de tous les organismes de droits collectifs ....

La question est :

« on attend quoi de ces réunions avec le pouvoir ?? »

Qui peut être surpris de voir non stop que toutes les réunions dites de « négos » se soldent à chaque fois par une perte totale de nos conquis et acquis ???

Ce gouvernement plus que les autres encore, n’est là que pour la cause de la finance ...

Qu’a ton obtenu depuis 10 ans en allant vers le dialogue social ???

Sommes nous partenaires ???

Qu’obtient ont dans les organismes paritaires ???

Une chose est certaine et personne ne peut le nier sauf à être aveugle; nous sommes une machine à perdre, nous perdons depuis des annnées....

Facile ensuite de dire : « les gens ne suivent pas ou plus ... »

Mais suivre quoi ???

Des appels éparpillés, des rassemblements, des manifs mojito sur des parcours négociés avec les préf ???

Cela gêne de l’entendre mais c’est la stricte vérité, nous sommes responsables de ce manque d’envie de se mobiliser ...

Combien de gens disent « les manifs bastille-nation ne servent plus à rien, sauf à user nos godasses !!!

Malheur à celui qui dit cela, il devient un casseur de mouvement, un diviseur du syndicat....

Je le dis, car énormément de militant-e-s le pensent sans oser le dire !!!

OUI nous gardons une stratégie qui nous fait perdre un à un nos acquis et conquis ...

OUI la multiplication des appels est démobilisatrice et une spirale de l’échec ....

OUI nous devons quitter de suite les réunions avec un exécutif méprisant et qui se sert de cela pour dire on est à l’écoute alors qu’il n’en a strictement rien à foutre ....

Construite le tous ensemble cela ne se décide pas en appuyant sur un bouton, c’est vrai, mais œuvrer à la multiplication des appels c’est appuyer sur le bouton de l’échec globalisé !!!

Donner envie par une coordination de toutes les luttes, voilà une des clefs du succès de notre classe, que toutes les fédés s’entendent et cessent de lancer des appels chacune à leur tour, nous n’avons qu’un ennemi commun responsable de tous nos maux .... LA FINANCE ....

Il n’y a aucune différence entre les casseurs qui sévissent à la poste ou à pinel ou à ford, ce sont les mêmes et eux agissent dans l’unité la plus parfaite ...

Nous devons donc pour gagner, nous UNIR, plus nous sommes divisé plus ils gagnent .....

Changeons de feuille de route, exigeons toutes et tous la création d’une lutte collective, sans cela, nous n’aurons même plus de godasse à user .....

A suivre ....

Aucun texte alternatif disponible.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.