La violence, ultime recours quand le vote est piétiné -vidéo Le Média

"En 1940, ceux qui se sont réveillés se sont dit que leur bulletin de vote, à côté d'un fusil, ne pesait plus rien. Aujourd'hui, on a le droit de se poser la même question.."Antoine Peillon, auteur de "Voter, c'est abdiquer" et "Coeur de boxeur : le vrai combat de Christophe Dettinger", était l'un des invités de notre émission spéciale Européenne : faut-il aller voter ?

© LeMediaOfficiel

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.