Des flics psychologiquement perturbés pour imposer le bac Blanquer

Avec Macron, chaque jour, les milices de l'Etat capitaliste se rapprochent un peu plus des néo-fascistes de Le Pen.

Luttes Invisibles

Le 24 février, des policiers surveillaient les entrées du lycée Balzac à Paris pour forcer les lycéens à subir le bac Blanquer.

Un des policiers qui patrouille devant et dans le lycée portait en sautoir un velcro représentant le drapeau tricolore flanqué de la tête de mort du Punisher, un « héros » Marvel qui incarne l’esprit de vengeance et de justice personnelle.

Le monde dans lequel il évolue est glauque et sans espoir. Cynique et impitoyable, il préfère toujours tuer ses adversaires plutôt que d’accepter leur reddition pour les livrer à la justice. Il n'hésite d’ailleurs pas à utiliser la violence ou la torture pour faire aboutir ses plans.

Il fait partie de ces personnages noirs et psychologiquement perturbés

L’image contient peut-être : une personne ou plus et gros plan, texte qui dit ’120 POLICE’

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.