Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

10597 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 nov. 2021

11 novembre : leur commémoration et notre histoire

La guerre de 1914-1918 était une guerre menée par les bourgeoisies contre les peuples européens au sein desquels les aspirations et organisations révolutionnaires se développaient. Les capitalistes y ont sacrifié des millions de travailleurs et paysans d’Europe, d’Afrique, d’Asie, d’Océanie ; ils ont sauvé leurs profits et leur ordre social, économique et politique à ce prix !

Jean-Marc B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Source: Entre les lignes

« Aux féministes, aux femmes », appel d’Hélène Brion contre la guerre en juillet 1914 :

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2013/11/14/aux-feministes-aux-femmes-appel-dhelene-brion-contre-la-guerre-en-juillet-1914/

Adresse féministe au Comité pour la reprise des relations internationales :

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2015/10/17/adresse-feministe-au-comite-pour-la-reprise-des-relations-internationales/

Pierre Monatte : Lettre de démission au Comité Confédéral de la C.G.T. (décembre 1914) :

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2013/11/09/pierre-monatte-lettre-de-demission-au-comite-confederal-de-la-c-g-t-decembre-1914/

Manifeste adopté à la conférence de Zimmerwald (5-8 septembre 2015) : Prolétaires d’Europe ! :

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2013/11/10/proletaires-deurope/

Lettre de Liebknecht à la Conférence de Zimmerwald :

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2013/11/10/lettre-de-liebknecht-a-la-conference-de-zimmerwald/

Alfred Rosmer : Lettre aux abonnés de la « Vie Ouvrière » (1 novembre 1915) :

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2013/11/09/alfred-rosmer-lettre-aux-abonnes-de-la-vie-ouvriere-1-novembre-1915/

Discours de Vincent Présumey (FSU) lors du Rassemblement pour la réhabilitation des fusillés pour l’exemple, à Rocles dans l’Allier (12 novembre 2013) :

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2013/11/23/guerre-de-14-18-hommage-aux-fusilles-pour-lexemple/

Henri Goldman : Boucherie patriotique :

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2014/05/10/boucherie-patriotique/

Un autre 11 novembre : Interventions Rocle 8 novembre 2014 :

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2014/11/11/un-autre-11-novembre-interventions-rocle-8-novembre-2014/

Loïc Le Bars : Première Guerre mondiale – Le pacifisme des instituteurs syndicalistes :

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2015/10/22/contre-lunion-sacree-et-lhorrible-cauchemar/

Gérard Leidet (coord.) : Le mouvement ouvrier provençal à l’épreuve de la grande guerre (1909-1919) :

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2015/11/16/elles-et-ils-ne-sombrerent-pas-tout-e-s-dans-l-union-sacre/

Vincent Présumey : 1916, 2016, le spectre de la guerre :

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2016/11/14/1916-2016-le-spectre-de-la-guerre/

Vincent Présumey : 11 novembre, école, mémoire, histoire

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2018/11/20/11-novembre-ecole-memoire-histoire/

*********

11 novembre : le syndicalisme contre l’extrême-droite et les nationalismes, par Solidaires

Quelques dizaines de fascistes ont manifesté leur hostilité envers F. Hollande, à l’occasion de la commémoration parisienne du 11 novembre. Ceci s’inscrit dans la stratégie de l’extrême-droite, qui tente de déstabiliser la société de diverses manières. Elle le fait, pour imposer sa vision de l’Histoire, des rapports humains, de la vie collective : haine, racisme, violence, discrimination, exploitation des travailleurs et des travailleuses au profit d’une « élite », etc.

L’Union syndicale Solidaires combat l’extrême-droite, appelle à l’unité du mouvement ouvrier contre le fascisme, et poursuit sans relâche la lutte contre celles et ceux qui sont les pires ennemis de la liberté, les pires ennemis du mouvement ouvrier.

Mais de même, qu’il est idiot et dangereux de nier la misère, les inégalités et les souffrances sur lesquelles s’appuient l’extrême-droite pour promouvoir ses détestables solutions, il est dramatique de répondre aux vociférations anti-Hollande du 11 novembre par un discours vantant les massacres de ce qui fut une boucherie humaine effroyable !

Quasiment tous les responsables politiques ont affirmé que le 11 novembre et donc la guerre de 1914-1918, représentent des valeurs fortes qui seraient « la défense de la Patrie », « l’Union nationale »,…

– Quelle patrie défendait les centaines de milliers de sénégalais, d’algériens, de marocains, etc. envoyés au massacre ? Celle qui expulse aujourd’hui leurs descendants ?

– Pourquoi passer sous silence que cette guerre fut avant tout la conséquence de l’expansionnisme colonial de la France et de l’Allemagne mais aussi de bien d’autres pays européens ?

– N’est-il pas scandaleux, et notamment pour celles et ceux qui se réclament du mouvement ouvrier, de taire la responsabilité conjointe de gros industriels français et allemands (Schneider, Krupp, De Wendel,…) dans la préparation, le déclenchement et la durée de la guerre ?

Face à la pseudo « union nationale » entre les massacreurs et les massacrés (comme on veut nous l’imposer entre exploiteurs et exploités), nous préférons nous référer à l’exemple des syndicalistes, de divers pays, qui refusèrent les postes ministériels et la trahison des décisions des congrès syndicaux, opposés à la guerre.

La guerre de 1914-1918 était une guerre menée contre les peuples européens au sein desquels les aspirations et organisations révolutionnaires se développaient. Les capitalistes y ont sacrifié des millions de travailleurs et paysans d’Europe, d’Afrique, d’Asie, d’Océanie ; ils ont sauvé leurs profits et leur ordre social, économique et politique à ce prix !

Ne pas laisser la place aux idées d’extrême-droite est une nécessité. On ne le fait pas en reprenant ses propos et en les accentuant. Nous en avons fait l’expérience sur d’autres sujets, il en est de même sur celui-ci. Mieux vaudrait par exemple soutenir la demande, certes uniquement symbolique aujourd’hui, de réhabilitation de tous les « fusillés pour l’exemple » victimes des ordres assassins de la hiérarchie militaire de l’armée française…

Paris, le 13 novembre 2013

En complément tous les jours la rubrique Politique de la Revue de Presse Emancipation!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
« Tout augmente, sauf nos salaires »
Des cortèges de travailleurs, de retraités et de lycéens ont défilé jeudi, jour de grève interprofessionnelle, avec le même mot d’ordre : l’augmentation générale des salaires et des pensions. Les syndicats ont recensé plus de 170 rassemblements. Reportage à Paris.
par James Gregoire et Khedidja Zerouali
Journal — Écologie
En finir avec le « pouvoir d’achat »
Face aux dérèglements climatiques, la capacité d’acheter des biens et des services est-elle encore un pouvoir ? Les pensées de la « subsistance » esquissent des pistes pour que le combat contre les inégalités et les violences du capitalisme ne se retourne pas contre le vivant. 
par Jade Lindgaard
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
« Je ne vois pas les sexes » ou la fausse naïveté bien-pensante
Grand défenseur de la division sexuée dans son livre, Emmanuel Todd affirme pourtant sur le plateau de France 5, « ne pas voir les sexes ». Après nous avoir assuré que nous devions rester à notre place de femelle Sapiens durant 400 (longues) pages, celui-ci affirme tout à coup être aveugle à la distinction des sexes lorsque des féministes le confrontent à sa misogynie…
par Léane Alestra
Billet de blog
En Afghanistan, on décapite impunément les droits des femmes
Les Talibans viennent d’édicter l’interdiction de toute visibilité du visage féminin dans l’aire urbaine, même celle des mannequins exposés dans les commerces. Cette mesure augure mal pour l’avenir des droits de la population féminine, d’autant qu’elle accompagne l’évacuation forcée des femmes de l’espace public comme des institutions, établissements universitaires et scolaires de l’Afghanistan.
par Carol Mann
Billet de blog
Les crimes masculinistes (12-12)
Depuis une dizaine d'années, les crimes masculinistes augmentent de manière considérable. Cette évolution est principalement provoquée par une meilleure diffusion - et une meilleure réception - des théories MGTOW, mais surtout à l'émergence de la communauté des incels, ces deux courants radicalisant le discours misogyne de la manosphère.
par Marcuss
Billet de blog
Un filicide
Au Rond-Point à Paris, Bénédicte Cerutti conte le bonheur et l'effroi dans le monologue d’une tragédie contemporaine qu’elle porte à bout de bras. Dans un décor minimaliste et froid, Chloé Dabert s'empare pour la troisième fois du théâtre du dramaturge britannique Dennis Kelly. « Girls & boys » narre l’histoire d'une femme qui, confrontée à l’indicible, tente de sortir de la nuit.
par guillaume lasserre