En Haiti aussi, révolte contre le régime des profits

3 Novembre: récuperation de tout ce qui a été volé par les ministres et serviteurs des profiteurs

Mobilisation intense depuis 8 semaines et encore plus intense les jours qui viennent. Qu'on en juge :
Pour les derniers jours du mois d’octobre, le 29 est consacrée à une marche des ouvriers du secteur textile, le 30 à la marche du secteur santé (médecins, infirmières, pharmaciens, étudiants, etc…) et le 31 à une manifestation des chauffeurs de taxi de moto.

Le début du mois de novembre sera tout aussi riche en activités de contestation populaire. Le 1er novembre sera déclaré la journée de Charlemagne Péralte, ce combattant assassiné par les occupants américains en 1919.

Le 2 novembre seront célébrées à Mirebalais les funérailles du journaliste Néhémie Joseph. Ces obsèques seront suivies d’une manifestation de rue.

Le 3 novembre, la population est invitée à participer à une journée de sympathie aux parents des 140 personnes assassinés dans le cadre de la bataille pour renverser le pouvoir Tet Kale 2 et aussi aux familles des 75 personnes tuées dans le massacre de la LaSaline.

Une journée de deuil national aura lieu le 4 novembre et le 5 novembre sera baptisé « Operasyon met lòd nan dezòd ». Cette journée sera une journée de récupération de tous les matériels de l’Etat se trouvant entre les mains des ministres et des Directeurs généraux, déclarés illégitimes par les leaders de l’Alternative Consensuelle pour la Refondation de l’Etat d’Haïti.

© carito1988uio

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.