Étouffe chrétien! par Karak

Voilà un extrait du quatrième commandement: "Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.  Mais le septième jour est le jour du repos de l'Eternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes. "

Source: NPA34

 Je vais vous étonner, mais je suis d'accord en ce qui concerne l'héritage Chrétien pour la France. Si, si, il faut le reconnaître! C'est vrai que ça coûte de l’admettre mais, l'Histoire, tu ne peux aller contre. 

Tiens, par exemple: le premier grand génocide ethnique et religieux de la civilisation occidentale a eu lieu, ici, en Languedoc, à Béziers. C'est pas rien, une première! Mais bon, Béziers et son célèbre maire ne sont pas rancuniers en remettant  les pieds des santons de la crèche dans le plat des sacro-saintes traditions.  Mais revenons-en à nos brebis égarées. "Tuez-les tous! Dieu reconnaîtra les siens", ça c'est du texte bien frappé!  Et les croisés ont assassiné jusque dans l'église, femmes, enfants, vieillards... 5000 victimes selon la police, 15 000 selon les manifestants. Oradour sur Glane a coté, avec ses 700 victimes, fait pâle figure.

Alors ! Un détail de l'Histoire, cette croisade contre l'ennemi intérieur de l'époque ? Il faut avouer que  les Cathares étaient de dangereux terroristes non-violents. Et l'inquisition ! Une malencontreuse erreur, reconnue très tardivement par l’église.

 Ah! Oui, il commence à peser l'héritage. Surtout que deux cents ans plus tard c'est le massacre de la Saint Barthélemy et puis la guerre en Cévennes, les mises à sac, les dragonnades, contre les protestants, embusqués dans de petits hameaux à rêver d'un autre monde. Sacré héritage historique! Les voies du saigneur sont impénétrables… 

 Mais revenons à l’essentiel.  L’héritage comprend parfois des parties que l’on oublie.

  Voilà un extrait du quatrième commandement (j’ai révisé)
     - Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.  Mais le septième jour est le jour du repos de l'Eternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes.

 Si c'est pas l'interdiction de travailler le Dimanche! C'est quoi? A la prochaine manif contre le travail dominical, faudra bien regarder, Dieu sera peut-être à nos côtés. Oui, mais faudrait d’abord croire.

karak.jpgKarak

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.