Forte mobilisation des professionnels de santé contre la loi Touraine

Contre le tiers payant, les médecins ne font pas les choses à moitié. Lors d’une manifestation qui s’est tenue cette après-midi à Paris, les professionnels de santé ont exprimé leur opposition à la loi santé portée par Marisol Touraine, loi qui sera examinée dès mardi par la commission des affaires sociales à l’Assemblée. Selon les organisateurs, 40 000 personnes – 19 000 selon la police – ont défilé entre la place Denfert-Rochereau (XIVe) et la place Vauban (VIIe).

IMG_4366

Principal objet de la colère : la généralisation du tiers payant, que la loi prévoit d’appliquer progressivement d’ici 2017. Un grief décliné en nombreux slogans : « Tiers payant généralisé, médecins enchaînés »« Les Marisoldes de la santé » ou encore« Loi Touraine nuit gravement à la santé ». Les premiers à s’inquiéter de cette mesure sont les médecins libéraux, qui redoutent une « usine à gaz » et une charge administrative supplémentaire.

Les syndicats craignent notamment que le tiers payant favorise la privatisation du système de santé. Place Vauban, en fin de manifestation, plusieurs médecins ont ainsi porté un cerceuil où l’on pouvait lire : « Médecins, patients, secret vendus aux mutuelles ». A l’un d’eux de plaisanter : « On va enterrer la médecine libérale aux Invalides ! » De son côté, Ségolène Clément, psychothérapeute à Metz, dit craindre une médecine à deux étages : « A terme, les patients ne pourront plus choisir ni leur médecin ni leur spécialité, ce sera comme en Angleterre, avec une médecine de riches et une médecine de pauvres. »

> Une délégation de médecins reçue

La ministre de la Santé elle-même a suscité des messages d’hostilité. Aux côtés de caricatures, on pouvait notamment lire « Un médecin, ça sauve. Une MST, ça tue » ou« Rendez-nous Roselyne », en référence à Roselyne Bachelot, ministre de la Santé sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Certains manifestants, notamment à l’approche du ministère de la Santé, ont appelé à sa démission.

Après avoir reçu une délégation de plusieurs dizaines de médecins, Marisol Touraine s’est voulue rassurante : « Les Français attendent que le système de santé soit transformé pour mieux répondre à leurs attentes. Bien sûr, cette transformation ne se fera pas sans les médecins, elle se fera avec eux », a t-elle déclaré à l’AFP. Et de préciser : « J’ai déposé à l’Assemblée nationale des amendements qui permettent de répondre aux préoccupations qu’ils m’ont exprimées. »

Une rencontre qui n’a visiblement pas convaincu les syndicats. « La ministre a confirmé la généralisation du tiers payant et l’expérimentation pour la vaccination chez le pharmacien », note Jean-Paul Ortiz, président du CSMF, syndicat majoritaire auprès des médecins libéraux. « Il est indispensable que les médecins restent mobilisés », a-t-il insisté.

DIAPORAMA photo à voir ici


Article publié sur mon blog, leflambo.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.