Ses favoris

  • Lettre d'amour à La France Insoumise

    Par Alice Forge
    Un mot de la gratitude et de l'amour pour la France Insoumise: à notre tribun, à tous ceux qui ont porté avec lui le rêve des jours heureux, équipiers fidèles, soutiens infatigables, comme anonymes frères et sœurs dans la foule, merci. La lutte doit et va continuer, nous sommes 20% de têtes dures.
  • Pourquoi nous voulons un débat public Hamon/Mélenchon

    Par La rédaction de Mediapart
    Depuis plusieurs jours, Mediapart, Libération et Regards appellent ensemble Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon à débattre publiquement de ce qui les distingue dans la course à la présidentielle et justifie leur impossible entente aux élections à venir. Les électeurs de gauche sont en droit de savoir ce qui interdit véritablement une candidature unique. D’où cet appel à un débat public.
  • Frères migrants, les poètes déclarent…

    Par Patrick Chamoiseau

    L’écrivain Patrick Chamoiseau lance un appel de solidarité avec les migrants. « Ne pas accueillir, même pour de bonnes raisons, celui qui vient qui passe qui souffre et qui appelle est un acte criminel », affirme-t-il dans une « déclaration des poètes » qui conclut Frères migrants, à paraître au Seuil.

  • «Utopie, utopies»

    Par Capitaine Alexandre
    Vidéo accessible dans l'article. Vidéo accessible dans l'article.

    Capitaine Alexandre, du collectif « On a slamé sur la lune », clôt la soirée de Mediapart en poésie.

  • Irréconciliable!

    Par Vingtras
    La candidature de Manuel Valls à la présidence de la République est un défi à l'intelligence et au bon sens populaires dans la mesure où elle fait fi de toutes les raisons qui ont déterminé François Hollande à ne pas se représenter...Il s'agit en fait d'un véritable blasphème civique.
  • «Chili, la mémoire obstinée» contre l’oubli imposé par Pinochet

    Par Tënk & Mediapart
    Extrait de « Chili, la mémoire obstinée » © Patricio Guzmán Extrait de « Chili, la mémoire obstinée » © Patricio Guzmán

    Que retiennent les jeunes Chiliens des 2 ans 10 mois et 7 jours qu’a duré la présidence de Salvador Allende ? Que savent-ils des idéaux de leurs pères, noyés dans le coup d’État du général Pinochet ? Vingt-deux ans après avoir tourné La Bataille du Chili, Patricio Guzmán est revenu à Santiago. Ce documentaire de 56 minutes est à voir en intégralité sur Mediapart jusqu'au 18 novembre 2016, en partenariat avec la plateforme de vidéos Tënk.

  • On va s'aimer.

    Par Lionel Degouy-Pinheiro
    On va s’aimer. C’est sûr. Et pour toujours. Un jour. Un jour de grand soleil, un jour de pluie. Un jour de guerre, un jour de paix;
  • Le livre de Galbraith: pensées dans ces temps de misères et pyromanie

    Par Heitor O'Dwyer de Macedo
    Dans le moment actuel, où les sentiments de confusion et impuissance peuvent prendre le dessus - lisez à ce propos, ici, l’article remarquable de Lénaïg Bredoux, Après l’attentat de Nice, le pouvoir apparaît désemparé - sur quoi pouvons-nous nous appuyer ? Commençons par le livre de Galbraith sur la crise grecque.
  • Keny Arkana: «L’autonomie signifie déséquilibrer le système»

    Par HASSINA MECHAÏ
    cover-etat-d-urgence
    La rappeuse marseillaise vient de sortir un nouvel EP, Etat d’urgence. Six titres qui portent évidemment la marque de cette « rabia del pueblo » (la rage du peuple) qui a toujours innervé les textes de Keny Arkana. Mais réduire cette artiste talentueuse à un rap rageur serait une erreur, car ses textes lucides ont toujours appelé à cet « effort de paix » qu’elle chante aussi. Rencontre.
  • Après l'évacuation du campement, rafles policières et silence médiatique, par F. Roy

    Par La Chapelle en Lutte
    "Réfugiés: la chasse est ouverte" © Florence Roy/Salam quand même
    Le 29 juin, une énième "évacuation" d'un camp de migrants a lieu dans le quartier de la Chapelle. Alors que les médias relayent tous le même communiqué de l'AFP qui donne exclusivement la parole aux acteurs officiels, ce témoignage filmé montre ce qui a été passé sous silence: le point de vue des soutiens et des exilés laissés à la rue sans hébergement, qui seront raflés et victimes d'OQTF.