Des têtes nouvelles

Les R. quittent le navire. Mais je crois que je suis en mesure de les sauver et avec eux, le PS. Avec deux figures (de fifres) qui apportent l’une comme l’autre les avantages du neuf et du vieux. Je propose ici une double transfugion.

Pour essayer de réanimer PS et LR, d’aucuns posent la question des quidams : neuf ou ancien ? Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. Les nouvelles tronches, ça n’a pas que du bon. Mais les chevaux de retour, c’est pareil. Alors, moi, je crois que je suis en mesure de sauver et le PS, et les LR. Avec deux figures qui apportent l’une comme l’autre les avantages du neuf et du vieux. Courage. Les partis bandent encore.

Qui peut sauver la droite ? Franchement, c’est pas dur. Je me demande pourquoi personne n’y a encore songé : François Hollande, bien sûr ! Inventeur de Macron. Contempteur du rapprochement familial de Léonarda. Enculeur d’électeurs notoire avec son ennemi préféré, la finance. C’est pas du jamais vu chez les R, ça ? Et en même temps, il a toute l’expérience voulue. La balle est dans le camp des R. : vous cherchez un candidat : en vla un, un bon. Débauchez-le.

Vous avez déjà compris qui va sauver la gauche ? Oui. Sarkosy. Qui sait parler peuple, Karcher, Kouchner, casse-toi pauvre con, etc. Héros des écoles maternelles (de Neuilly). Compagnon de libation de Poutine (qu’est-ce que tu dis ? Poutine n’est pas coco ? Je sais bien ! Mais il est contre les USA !) Éradicateur de dictateurs (Quoi ? Fallait pas dézinguer Kadhafi ? C’est encore pire maintenant et on a fait le lit des Yankees et des djihadistes ? M’enfin, descendre un dictateur, c’est de gauche, ça, mon vieux.) La balle est dans le camps du PS : vous cherchez un candidat ? en vla un, un bon. Débauchez-le.

sarkollande

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.