Impuissance publique

Il ne faut pas croire qu'il n'y a qu'au sommet de l'état qu'Ubu règne. Dans les territoires également. Exemple avec la mairie de Conflans Sainte-Honorine. Je n'arrive pas à décider s'il s'agit de la plus crasse des incompétences, ou au contraire d'un foutage de gueule motivé par les mauvais rapports qui existent entre cette mairie et moi.

Le 31 octobre, j’ai adressé le mail suivant à la mairie de Conflans, service de l’urbanisme :

De : Jean-Max Sabatier
Envoyé : samedi 31 octobre 2020 14:31
À : xxxxxxxxx : xxxxxxxxx@mairie-conflans.fr>
Objet : confinement des commerces

Bonjour Madame xxxxxxxxx

Depuis hier, je suis donc fermé. Je voudrais avoir confirmation que les vendeurs et réparateurs de vélos sont bien concernés par le confinement. Par ailleurs, je vois que de nombreuses communes sortent du cadre légal et autorisent des petits commerces pour empêcher la concurrence déloyale. Est-ce le cas de Conflans Sainte Honorine ?

Qu’en est-il exactement de mes trois activités : soutien scolaire, vente de livres, vente et réparation de vélos ?

Cordialement
Jean-Max Sabatier

__________________________________

macron-brosse-800x435

Je reçois aujourd’hui 18 novembre, 16 h 38, cette réponse :

Ville de Conflans Sainte Honorine

ville@mairie-conflans.fr
À : xxxx@xxxx.xx Cc xxxxxxxxx
RE : confinement des commerces

Monsieur,
Vous avez sollicité la Ville concernant l’autorisation d’exercer vos activités de soutien scolaire, vente de livres, vente et réparation de vélos durant le deuxième confinent.

Après consultation des services de la Préfecture, nous sommes en mesure de vous apporter les réponses suivantes :
Les activités de soutien scolaire sont maintenues dans le respect des distanciations sociales et le port du masque pour les plus de 6 ans,
La vente et réparation des vélos sont également autorisées, hors champs du confinement,
La vente de livres est autorisée uniquement en click and collect.
Espérant avoir répondu à vos interrogations.

Salutations distinguées

Service Vie Économique
Mairie de Conflans Sainte Honorine
63 rue Maurice Berteaux

 __________________________________

Alors, dans un état de colère froide, j’ai aussitôt retourné ceci.

Jean-Max Sabatier xxxx@xxxx.xx
À : Ville de Conflans Sainte Honorine

Merci pour votre célérité, je n’aurai perdu que trois semaines d’activité. Si vous m’aviez répondu dans trois ans, j’aurai perdu bien davantage.
À quoi peut bien servir un agent territorial ?
J’examine dès maintenant les possibilités d’une action en justice.

En aucune façon cordialement,
Jean-Max Sabatier

___________________________________

Pour mémoire, Les aventures de la librairie-école.

Quand je pense qu'en 2014, je m'étais réjoui de la défaite du socialiste Esnol !

En mai 2020, par contre, j'étais pas content. En fait, c'est pas ça. J'étais abattu. Le foutriquet local repassait au premier tour, malgré l'alliance des gauches, à la faveur d'une participation effondrée.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.