Tiote mise en abîme

Des nouvelles de ma com. Attention, je suis content ! Sur le plancher du présentoir, à l'abri de la pluie, des livres. Sous le toit en plexi, des pancartes : programmes, horaires, un credo, et regardez bien ! J’ose me vanter de mes écrits dans le Club ! Le peintre en train de se peindre peindre… Voici des nouvelles de mes présentoirs, de mes concepts, et de mon poste à souder MIG/MAG.

plexi1

J’exprimais dans un précédent billet les problèmes de communication qu’a rencontrés cette année ma petite entreprise, la librairie-école, dans le quartier Paul Brard à Conflans Sainte Honorine. Ainsi que de la carrosserie de ma pauvre Kangoo, qui passe le contrôle technique durci, et dur aux miséreux, tel les escaliers de Montmartre.

Dès que sèchera la rosée la rouille se sera posée

plexi2

Ça y est, je vais pouvoir me lancer dans les cas de rouille. Je me suis fait la main sur la faîtière de ce présentoir, qui a donc essuyé les plâtres. Pas de gros plans des soudures, c’est pas terrible ! Je compte sur le restant de la peinture-colle d’étanchéité qui me reste de ma cheminée pour pallier à ces soudures de débutant. Me jetez pas la pierre, souder de la tôle de 0,6 mm, même au MAG, c’est balaise. Ça a vite fait de percer.

 

lire-et-e-crire

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.