L' attrait des Pays-Bas

On vient d'apprendre que le nouveau groupe automobile qui va naître de l'alliance entre Peugeot et Fiat aura son siège aux Pays-Bas, tout comme...

L’ ATTRAIT DES PAYS-BAS

 

On vient d’apprendre que le nouveau groupe automobile qui va naître de l’alliance entre Peugeot et Fiat aura son siège aux Pays-Bas, tout comme pour l’alliance Renault Nissan ou encore le Groupe AIRBUS lequel n’est pas une entreprise française contrairement à ce que nous serinent nos politiciens à chaque commande d’avions. La raison de cette appétence pour les Pays-Bas est que ce pays bien implanté au sein de l’UE, favorise l’évasion fiscale grâce à un jeu d’écritures comptables appelé le « sandwich hollandais » dispositif qui ressemble fortement à son cousin irlandais et sa « doublette irlandaise », en faisant transiter les profits par les Antilles Néerlandaises en direction des limbes fiscales. Au sein de l’hexagone on nous parle de lutte contre la fraude fiscale et autres, alors que dans les « hautes sphères », là où ne portent pas nos regards, on s’arrange pour déménager les profits vers des paradis où la pression fiscale est de l’ordre du symbole. Et dire qu’un ancien de la Banque Rothschild spécialiste de ce genre de montages, nous avait vendu la venue d’un Nouveau Monde où tout serait plus beau…et on l’a cru !!!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.