Doctolib: soupçons confirmés!

Notre billet du 04 février dernier s'intitulait: "Doctolib: une affaire juteuse!". Cela concernait notre très fort soupçon de commercilaisation de nos informations personnelles....

DOCTOLIB :…SOUPÇONS  JUSTIFIÉS !

 

Notre billet du 04 février dernier s’intitulait : « Doctolib : une affaire juteuse ! ». Cela concernait notre très fort soupçon de commercialisation de nos informations personnelles collectées par Doctolib au moment de la prise de rendez-vous pour la vaccination contre la Covid-19.

Peu avant ce billet, le 18 mars, nous avions écrit à la CNIL afin de lui faire part de nos inquiétudes à ce sujet et déjà nous évoquions la possibilité d’un deal entre le Gouvernement et Doctolib, ce denier obtenant l’autorisation, officielle ou non, de commercialiser nos données personnelles en compensation d’un tarif préférentiel pour l‘organisation des prises de RDV.

À ce jour nous sommes toujours dans l’attente d’une réponse à notre courrier de la part de la CNIL

Or nous venons d’apprendre que les autorités allemandes ont réagi car dans ce pays où Doctolib est également implanté, le même problème de commercialisation des datas par cette société, a été mis au jour.

Notre souhait est que le personnel politique et les journalistes d’investigation s’emparent du sujet et fassent toute la lumière sur cette affaire afin nos données personnelles soient effacées des fichiers et/ou que Doctolib dédommage toutes les personnes dont les données ont été vendues à l’insu de leur plein gré.

S’il s’avérait exact qu’un tel arrangement entre le Gouvernement et Doctolib existe, il faudra que la Cour de Justice de la République soit saisie afin d’y déférer les auteurs de cet arrangement, car nos données personnelles ne peuvent faire l’objet d’un commerce et encore moins d’un commerce organisé par le Gouvernement.

 

J.M. 04.07.21

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.