jean munch
Abonné·e de Mediapart

691 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 déc. 2021

Pas besoin de complot !

cela fait longtemps qu'on nous bassine avec cette peur d'un complot gigantesque destiné à nos asservir...

jean munch
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

PAS  BESOIN  DE  COMPLOT !

Cela fait longtemps qu’on nous bassine avec cette peur d’un complot gigantesque destiné à nous asservir et à mettre le pays en coupe réglée.

C’est idiot, infondé et totalement inutile.

Nous savons que les variants du corona virus prennent naissance et se développent principalement dans les pays où la vaccination est très en retard comme l’Afrique du Sud ou l Brésil,  avant de se répandre sur l’ensemble de la planète. Or qui dit « variant » dit aussi « nouveau vaccin », ce qui entraine de nouveaux bénéfices !

On comprend alors pourquoi certains pays, essentiellement ceux qui abritent les sièges des sociétés propriétaires des brevets des vaccins, se refusent à « libérer » ces brevets afin de permettre une fabrication à très grande échelle et à des prix hyper compétitifs ce qui permettrait de lutter efficacement contre la pandémie. Il s’agit principalement des USA où se trouve le siège de Pfizer, et de Moderna, de la Grande Bretagne ou se trouve le siège d’Astra Zeneca et de l’Allemagne où se trouve celui de BioNTech, le partenaire de Pfizer.

Or ces sociétés dont les recherches ont été financées massivement et à fonds perdus, par les gouvernements, viennent d’engranger des bénéfices de plusieurs dizaines de milliards et chaque nouveau variant augmente ces perspectives sonnantes et trébuchantes !

Les dirigeants de la Big Pharma sont par définition des gens très intelligents et ils n’ont pas besoin de se concerter pour savoir où se trouvent les intérêts de leurs actionnaires c’est-à-dire pas dans des campagnes massives de vaccination, ni dans la libéralisation des brevets des vaccins !  

Pas besoin de complots, les appétits des actionnaires suffisent pour entretenir la pandémie !

J.M. 06.12.21

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Agriculture
« Le recul démographique du monde agricole n’est pas une fatalité »
Moins 100 000 fermes en dix ans : c’est le résultat du recensement rendu public le mois dernier par le ministère de l’agriculture. Face à l’hémorragie, le retour à un pilotage par l’État et à des politiques publiques volontaristes est nécessaire, selon la sociologue Véronique Lucas.
par Amélie Poinssot
Journal — Europe
Dans leur bastion de l’Alentejo, les communistes portugais résistent au déclin
Lors des législatives anticipées qui se déroulent dimanche, le Parti communiste, tout juste centenaire, espère limiter la casse, malgré la poussée socialiste dans certains de ses bastions, dont l’Alentejo. En embuscade, l’extrême droite de Chega lorgne vers d’anciens électeurs du PCP.
par Ludovic Lamant
Journal
En Syrie, la plus grande prison au monde de djihadistes tombe aux mains… des djihadistes
L’État islamique s’est emparé pendant une semaine d’un centre de détention à Hassaké, obligeant l’armée américaine à intervenir. Des dizaines de prisonniers sont en fuite. Pour les Forces démocratiques syriennes, le retour du phénix djihadiste est une très mauvaise nouvelle.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Santé
En laissant courir Omicron, l’Europe parie sur un virus endémique
Un à un, les pays européens lèvent les restrictions comme les mesures de contrôle du virus. Certains, comme le Danemark ou la France, sont pourtant touchés par une contamination massive. Ils font le choix d’une immunisation collective, avec l’espoir de vivre avec un virus circulant tout au long de l’année à basse intensité.  
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Pour la « primaire populaire »
[Archive] Partout, dans mes relations comme sans doute dans les vôtres, les gens se désespèrent de la multiplicité des candidatures de gauche. C’est le découragement, la démobilisation des électeurs potentiels, et la probabilité d’un désintérêt conduisant à l’abstention. Même si les chances de réussite sont faibles, tout, absolument tout, doit être tenté pour éviter une cinglante déroute.
par Jean Baubérot
Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
L'étrange éthique de la « primaire populaire »
La primaire populaire se pose en solution (unique) pour que la gauche gagne aux présidentielle de 2022. Si plusieurs éléments qui interpellent ont été soulignés, quelques détails posent problème et n'ont pas de place dans les média. Il faut une carte bancaire, un téléphone portable et une adresse e-mail pour participer. La CNIL est invoquée pour justifier l’exigence d'une carte bleue.
par Isola Delle Rose
Billet de blog
Pour en finir avec la Primaire populaire
[Archive] Allons ! Dans deux semaines aura lieu le vote de la Primaire populaire. On en aura fini d'un mauvais feuilleton qui parasite la campagne « à gauche » depuis plus d'un an. Bilan d'un projet mal mené qui pourrait bien tourner.
par Olivier Tonneau